Atos, l’un des leaders français de l’informatique, a annoncé la vente de ses activités historiques d’infogérance au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky pour une évaluation de 2 milliards d’euros. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la restructuration d’Atos, qui se concentrera désormais sur les activités de sa filiale Eviden et prendra son nom.

Cette nouvelle a été confirmée lors d’une réunion stratégique de l’entreprise. La cession des activités historiques d’Atos permettra au groupe de se recentrer sur les nouvelles technologies. L’objectif est de se positionner sur des secteurs en plein essor tels que l’intelligence artificielle et la cybersécurité.

Cependant, cette décision doit être approuvée par l’assemblée générale extraordinaire des actionnaires, qui se tiendra à la fin de l’année. Certains actionnaires minoritaires contestent ce projet de scission, mais Atos estime qu’il est nécessaire de redynamiser l’entreprise.

En plus de cette vente, Atos prévoit également une augmentation de capital de 900 millions d’euros dans le cadre de sa restructuration. Cette décision vise à renforcer les investissements dans les nouvelles technologies et à accélérer le développement de la filiale Eviden.

Depuis le départ de son PDG, Thierry Breton, en 2019, Atos a connu une baisse vertigineuse de sa valorisation et de mauvais résultats commerciaux et financiers. Cette réorganisation stratégique est donc cruciale pour relancer le groupe et retrouver sa place sur le marché de l’informatique.

La scission des activités historiques d’Atos marque une séparation nette entre les activités en difficulté de l’entreprise et celles axées sur les nouvelles technologies. Cette nouvelle orientation devrait permettre à Atos de renouer avec la croissance et de retrouver sa position de leader sur le marché de l’informatique.

READ  Le géant immobilier chinois Cosmo Sonic se déclare en faillite aux États-Unis

La vente des activités historiques d’infogérance à Daniel Kretinsky témoigne de l’intérêt croissant des investisseurs pour le secteur des nouvelles technologies. Atos compte bien capitaliser sur cette tendance et se positionner comme un acteur majeur de l’industrie de l’informatique.

La restructuration d’Atos est une étape cruciale dans l’histoire de l’entreprise. En se concentrant sur les activités prometteuses de sa filiale Eviden, Atos espère renouer avec la croissance et retrouver sa place sur le marché de l’informatique.