Le déficit public en France devrait atteindre plus de 5% du PIB en 2023, dépassant l’objectif initial de 4,9% fixé par le gouvernement. Le ministre délégué chargé des comptes publics, Thomas Cazenave, a confirmé cette information en citant un nouveau contexte économique marqué par le ralentissement en Chine, la guerre en Ukraine et les difficultés des partenaires européens tels que l’Allemagne.

Face à cette situation, le gouvernement a dû revoir à la baisse les dépenses de l’État de 10 milliards d’euros afin de s’adapter. L’objectif de ramener le déficit à 4,4% du PIB en 2024 semble désormais difficile à atteindre. Le ministre a annoncé que le gouvernement présentera ses nouvelles prévisions à la Commission européenne en tenant compte de ce contexte économique mouvant pour l’année 2023.

Le rapporteur général de la commission des finances du Sénat s’est rendu à Bercy pour superviser les informations officielles sur le déficit public, suite aux révélations d’une possible dégradation importante, s’élevant à 5,6% du PIB au lieu des 4,9% initialement prévus. La France devra donc faire face à un défi financier majeur dans les années à venir, en raison de la conjoncture économique mondiale actuelle. Restez informé sur Cosmo Sonic pour connaître les derniers développements sur cette question cruciale pour l’économie française.

READ  Présence de salmonelles: rappel de saucisses sèches à Leclerc