Le gouvernement américain a récemment assigné Apple en justice pour des pratiques anticoncurrentielles et monopolistiques liées à l’iPhone. La société technologique est critiquée pour sa politique obligeant les sociétés tierces à passer par son App Store et à payer des commissions importantes.

Cependant, le ministère de la Justice a indiqué que l’action en justice se concentre sur d’autres aspects de l’écosystème iPhone. En effet, Apple est accusé d’avoir renforcé son monopole dans le domaine des smartphones et d’avoir entravé la création de services de streaming, de portemonnaies numériques et de messageries multiplateformes.

Le ministre américain de la Justice a déclaré que les consommateurs ne devraient pas payer des prix plus élevés à cause de pratiques anticoncurrentielles. De son côté, Apple met en garde contre un “dangereux précédent” si le gouvernement influence la conception de la technologie grand public.

Il est à noter qu’Epic Games avait déjà assigné Apple en justice en 2020 pour une affaire similaire. Bien qu’Apple ait proposé une option alternative permettant des achats externes, la société continuera tout de même à prélever une commission.

Des grandes entreprises telles que Microsoft, Meta et Match Group ont également dénoncé cette nouvelle formule devant la justice. Apple estime quant à elle s’être conformée à une injonction précédente du tribunal, mais l’affaire continue de faire couler beaucoup d’encre.

READ  « Un chien de garde qui n'aboie pas, il gémit juste doucement » - EURACTIV.fr