Les Bourses européennes ont clôturé en hausse aujourd’hui, portées par des signaux positifs en provenance de Chine ainsi que par l’attente des décisions de la Banque centrale européenne (BCE) en matière de taux d’intérêt et d’inflation aux États-Unis.

À Paris, le CAC 40 a augmenté de 0,52% pour atteindre 7 278,27 points, tandis que le Footsie britannique a progressé de 0,25% et le Dax allemand de 0,36%. L’indice EuroStoxx 50 a enregistré une hausse de 0,44%, le FTSEurofirst 300 de 0,38% et le Stoxx 600 de 0,38%.

Les données sur l’inflation en Chine ont suscité un appétit général pour le risque, les investisseurs recherchant des signes que les mesures de stimulation de la croissance prises par Pékin portent leurs fruits. En Europe, en l’absence d’indicateurs, les marchés sont restés concentrés sur la réunion de la BCE, qui devrait maintenir les taux d’intérêt inchangés selon la plupart des économistes interrogés. Le débat porte sur l’impact du resserrement monétaire sur l’économie, alors que la Commission européenne a récemment revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro en raison des difficultés attendues en Allemagne.

Aux États-Unis, l’inflation jouera un rôle clé dans les futures décisions de la Réserve fédérale (Fed) sur les taux d’intérêt. Les marchés se sont également concentrés sur les résultats des entreprises, notamment Tesla, qui a soutenu la hausse du Nasdaq Composite.

Sur le plan des actions, le secteur des ressources de base a tiré le Stoxx 600 à la hausse en raison de la progression des cours des métaux. Les actions de Covestro ont augmenté de 3,8% en raison de discussions formelles avec Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC) sur une offre de rachat. Eramet a augmenté de 3% suite à la nomination de Marcel Abeke, ancien directeur de Comilog, au poste de ministre du Pétrole au Gabon. JCDecaux a également connu une hausse, de 5,8%, après une recommandation positive de la part d’Oddo BHF. En revanche, Legrand a perdu 2,8% après une recommandation à la baisse de Citigroup. Société Générale a augmenté de 1,72% suite au lancement d’un fonds de dette privée de 10 milliards d’euros avec Brookfield.

READ  Tiffany sécurise le procès contre LVMH le 5 janvier 2021

Sur le marché des changes, le dollar a reculé face à un panier de devises de référence avant la publication des données sur l’inflation aux États-Unis, tandis que l’euro a connu une progression. Le yen s’est renforcé suite aux propos du gouverneur de la Banque du Japon. Les rendements des obligations de la zone euro ont progressé avant la réunion de la BCE, tandis que les rendements des emprunts d’État japonais ont atteint leur plus haut niveau depuis près de 10 ans.

En ce qui concerne les matières premières, les cours du pétrole ont légèrement baissé à la clôture des Bourses en Europe, après avoir connu une hausse la semaine dernière.

Les investisseurs seront attentifs à la publication des prix à la consommation aux États-Unis pour anticiper les futures décisions de la Fed.