La Banque centrale européenne (BCE) a récemment tenu une réunion à Francfort au cours de laquelle elle a décidé de ne pas baisser ses taux. Cette décision fait partie de sa politique visant à lutter contre l’inflation et à réagir face à la conjoncture internationale et géopolitique.

Selon Jean-Paul Betbeze, la crédibilité d’une banque centrale se construit sur la durée. Ainsi, le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement reste à 4,50%. Malgré une inflation de 2,9%, la BCE cherche à maintenir son objectif de 2% à moyen terme en adoptant une politique restrictive visant à modérer la progression des salaires plutôt que d’augmenter les prix de vente.

Les marchés étaient anxieux quant au maintien des taux, notamment en raison de la baisse de la croissance économique au troisième trimestre. Cependant, Christine Lagarde, présidente de la BCE, a cité Janet Yellen pour justifier la situation et souligné la baisse du taux de chômage en zone euro.

Une enquête interne a révélé des opinions négatives à l’égard de la BCE, mais Lagarde a défendu le soutien des salariés en interne. La crédibilité de la BCE repose également sur sa capacité à naviguer dans un contexte économique complexe et en évolution, marqué par des défis tels que la crise écologique, la révolution technologique mondiale et les tensions géopolitiques.

La BCE doit maintenir sa crédibilité en assurant la qualité de son économie et en préservant son indépendance politique. Dans cette optique, Lagarde a appelé à une accélération vers une Union bancaire et une Union de marchés de capitaux afin de renforcer la BCE. La position intermédiaire de la BCE face aux nationalismes constitue un défi supplémentaire pour sa crédibilité.

READ  Le milliardaire français Altrad conclut un accord de sponsoring avec les All Blacks

Au final, la crédibilité de la BCE concerne tous les acteurs économiques. Sa politique monétaire est déterminante pour la stabilité économique et financière de la zone euro, et sa capacité à faire face aux défis actuels et futurs est essentielle pour maintenir cette crédibilité.