Les commerçants voient le bout du tunnel. Lors d’une réunion ce vendredi à Bercy, plusieurs fédérations professionnelles (Medef, CPME, U2P ou encore CCI France et le Conseil national des centres commerciaux) ont rencontré pour la dernière fois le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et plusieurs de ses collègues , comme Olivier Véran et Élisabeth Borne, afin de parvenir à un accord sur le nouveau protocole de santé renforcé qui doit être appliqué dès la réouverture des entreprises.

Demandé par Le Figaro, des sources ayant participé à la réunion expliquent que le nouveau protocole a été enregistré et devra être définitivement validé par les hautes autorités sanitaires, y compris le conseil scientifique, en début de semaine prochaine, probablement lundi. «Véran a fait attention, comme toujours, et Le Maire s’est prononcé en faveur d’une réouverture le week-end prochain»Dit un participant.

Le document prévoit plusieurs changements, en attendant sa validation finale. Premièrement, l’indicateur d’occupation passerait d’une personne pour 4 m2 à une personne pour 8 m2. Une duplication qui risque de forcer les clients à faire la queue et qui s’accompagne de subtilités: “la plaque est sur la surface générale du magasin, pas sur la surface résiduelle»Nous précisons: c’est donc toute la surface qui serait prise en compte, sans décompter, dans le calcul, les gondoles, le mobilier et autres éléments qui gênent le passage des clients. “Il fera chaud pour les petites zones et les activités. comme les coiffeurs », Concerne un représentant. Le décompte des clients serait également obligatoire pour les surfaces supérieures à 400 m2.

READ  Hyundai présente la nouvelle I20 Rally2

Cependant, il a été précisé que “tolérance«Il existerait pour les petites surfaces, afin d’éviter de corseter les petites boutiques. “Bruno Le Maire a cité l’exemple d’un garçon accompagnant sa mère ou d’une fille accompagnant sa grand-mère. Dans ces cas, il n’y a qu’une seule personne, pas deux. Nous avons compris qu’il y aurait une certaine flexibilité pour les petits magasins», Nous précisons. De plus, le personnel du magasin est exclu du comptage de 8 m2. Un soulagement pour les professionnels.

Le nouveau protocole ne prévoit pas de rendez-vous obligatoire pour accéder aux magasins, une piste avancée par des professionnels pour obtenir la réouverture. Les réunions doivent être simplement privilégiées, lorsque cela est possible. Les clients ne seront pas non plus tenus de télécharger TousAntiCovid, bien qu’ils soient encouragés à le télécharger. Les gestes de barrière, l’utilisation d’un masque et l’utilisation de gel hydroalcoolique resteront indispensables.

VOIR ÉGALEMENT – Gabriel Attal évoque une réouverture de magasin “vers le 1er décembre”

Un protocole mis en place depuis plusieurs mois

Cependant, les professionnels ont obtenu certains avantages: en échange des restrictions, ils pouvaient ouvrir le dimanche et avec des horaires prolongés, en décembre ou même en janvier également, pour surmonter la limitation du nombre maximum de clients dans le magasin. Cependant, ces modifications doivent être validées avec les syndicats. “Cela signifie que ceux qui travaillent individuellement travailleront jour et nuit, mais c’est mieux que rien.“Estime une source, qui espère voir les arrangements précis, notamment, de la première de dimanche.”Les syndicats seront inclus dans la discussion, il faut voir si cela se fera par branche ou plus en général.», Ajoute notre interlocuteur.

READ  nouveau record de pollution en France

Dernière information importante, ce nouveau protocole, qui s’appliquerait dès la réouverture des magasins et des activités, est conçu pour durer plusieurs mois si nécessaire. “C’est une assez bonne chose, cela nous empêchera de voir les règles changer chaque semaine.»Réagit un représentant d’une organisation professionnelle. Par conséquent, ce nouveau cadre doit rester en vigueur pendant un certain temps, conformément à la logique adoptée par le Premier ministre de maintenir l’épidémie sous contrôle grâce à des restrictions, même après déconfinement. “Le ministre n’a pas précisé de date de fin, disant seulement que la crise sanitaire n’allait pas de toute façon se terminer comme par magie d’ici la fin décembre, donc le cadre devrait être applicable pendant plusieurs mois.»Confirme une source.

La validation de ce nouveau protocole et de ses détails est attendue en début de semaine prochaine. Le président de la République doit prendre la parole immédiatement, selon nos informations: il doit en profiter pour annoncer la date tant attendue de la réouverture des magasins. “Cela semble bien se passer d’ici la fin de la semaine prochaine.Autrement dit, quelques jours avant la date prévue jusqu’à présent du 1er décembre, un participant à la réunion de Bercy a avancé prudemment. Ce vendredi, Jean Castex a également déclaré, en marge d’un voyage, que la France était “sur la bonne voie” pour rouvrir ses commerces “.vers le 1er décembre, c’est-à-dire dès que possible«Tous les yeux de la profession sont donc tournés vers ces deux prochains événements.