Semi-conducteurs : la première usine TSMC en Europe sera en Allemagne

L’Allemagne accueillera la première usine TSMC d’Europe, a annoncé le géant taïwanais de la technologie. TSMC a donné son feu vert pour implanter l’usine à Dresde, dans l’est du pays, marquant une étape significative pour le secteur de la microélectronique européenne. Le projet entraînera un investissement total de plus de 10 milliards d’euros et devrait renforcer la capacité de production de semi-conducteurs en Europe.

TSMC détiendra 70% de l’usine et collaborera avec les partenaires européens NXP, Infineon et Bosch. Cette collaboration permettra de combiner l’expertise et les ressources pour répondre à la demande croissante de semi-conducteurs dans le secteur automobile européen. Le gouvernement allemand soutiendra également le projet avec cinq milliards d’euros de subventions, soulignant l’importance stratégique de l’industrie des semi-conducteurs pour le pays.

L’usine, dont la construction est prévue pour le second semestre 2024, sera spécialisée dans la production de semi-conducteurs pour le secteur automobile. Cette décision est cruciale alors que l’industrie automobile passe à l’électrification et à la conduite autonome, nécessitant une augmentation de la production de semi-conducteurs.

Dresde, déjà connue comme un centre majeur de la microélectronique en Europe, est une destination attrayante pour TSMC. La ville possède une expertise en matière de recherche et développement ainsi qu’une main-d’œuvre qualifiée dans le domaine des semi-conducteurs. L’implantation de l’usine renforcera encore davantage la position de Dresde en tant que pôle technologique en Europe.

En plus de l’usine en Allemagne, TSMC investira également 4,5 milliards de dollars dans son usine en Arizona, aux États-Unis. Cette décision de localiser les usines en Europe et aux États-Unis renforce le contrôle des pays occidentaux sur la fabrication de semi-conducteurs, des composants essentiels pour de nombreux produits électroniques. Elle vise également à réduire la dépendance vis-à-vis des pays asiatiques, qui dominent actuellement le marché des semi-conducteurs. Cette initiative devrait contribuer à renforcer la sécurité et la souveraineté technologique des pays occidentaux.

READ  Le conducteur de Tesla s'est arrêté à 140 km / h sur l'autoroute, allongé et endormi au volant

La production de l’usine de Dresde devrait commencer d’ici la fin de 2027, offrant une capacité de production précieuse pour répondre à la demande croissante de semi-conducteurs en Europe. Cette annonce souligne l’importance croissante du secteur des semi-conducteurs dans l’économie mondiale et met en évidence l’ambition de TSMC de rester à l’avant-garde de la technologie des semi-conducteurs.