Avec le retrait dAirbus, Atos au bord du précipice – Cosmo Sonic

L’avionneur renonce à acheter les activités cybersécurité et big data d’Atos

Le géant de l’informatique, Atos, se trouve actuellement dans une période de turbulences alors qu’il se rapproche d’une restructuration de sa dette. En effet, l’avionneur qui envisageait d’acquérir les activités cybersécurité et big data d’Atos a finalement renoncé à cette opération, laissant le groupe informatique dans une situation délicate.

Les 100 000 salariés du groupe sont dans l’attente fébrile d’une issue à cette crise qui perdure depuis deux ans. Lors d’une session de questions-réponses, un manager a exprimé ses inquiétudes quant à l’avenir de l’entreprise, décrivant la situation actuelle comme un grand flou.

Une coordinatrice syndicale a souligné que chaque nouvel élément apporte son lot de questions et d’incertitudes pour les employés. L’annulation de la vente des activités cybersécurité et big data est vécue comme un véritable coup de tonnerre pour Atos, qui doit désormais trouver une solution pour assurer sa pérennité.

Les salariés, qui sont dans l’expectative depuis trop longtemps, espèrent que la direction saura prendre les bonnes décisions pour sortir le groupe de cette impasse. En attendant, l’avenir d’Atos semble plus incertain que jamais, et les travailleurs se préparent à des temps difficiles.

READ  Le shérif de l'Ohio à la retraite et son partenaire K-9 meurent le même jour