ETIHAD: JUSQU’À SIX MOIS DE LICENCE SANS PAIEMENT POUR LE PERSONNEL D’AÉRONEF

DUBAI (Reuters) – Etihad Airways demandera à ses agents de bord de prendre jusqu’à six mois de congé sans solde à partir de septembre pour tenter de contenir l’impact de la pandémie COVID-19, montre une note interne selon laquelle Reuters A publié. Pourrait consulter.

La compagnie aérienne d’Abu Dhabi, qui a perdu 758 millions de dollars (environ 640 millions d’euros) au premier semestre, a progressivement repris le transport de passagers depuis juin.

Dans cette note interne, la compagnie aérienne indique qu’elle dispose de plus de personnel de cabine que nécessaire, dont beaucoup ne sont pas enregistrés sur les vols, et elle considère que cette situation n’est pas viable pour la compagnie.

Les agents de bord peuvent prendre entre 10 jours et six mois de congé sans solde à compter du 16 septembre, selon la note.

Etihad n’a pas encore répondu à une demande de commentaire par e-mail.

La compagnie aérienne, qui a perdu 5,62 milliards de dollars en quatre ans, était déjà en train de se restructurer avant la pandémie et a supprimé des milliers d’emplois cette année, ont déclaré des sources à Reuters.

Le secteur du transport aérien est l’un des plus touchés par la pandémie. Les entreprises estiment qu’il faudra plusieurs années avant que l’activité revienne aux niveaux d’avant la pandémie.

La société américaine Delta Air Lines prévoit de licencier 1941 pilotes en octobre, indique une note que Reuters a consultée lundi.

(Aziz El Yaakoubi et Alexander Cornwell; version française Kate Entringer)

READ  CAC40: session historique et surtout sans précédent connu