Une opération de démoustication a été réalisée dans une partie du centre-ville de Nice suite à la découverte d’un cas de dengue dans la zone. La dengue est une maladie virale transmise à l’homme par le moustique tigre, potentiellement mortelle et provoquant de fortes fièvres. Cet été, plusieurs cas de dengue ainsi que six cas de virus West Nile, également transmis par un moustique, ont été recensés dans les Alpes-Maritimes.

L’Agence régionale de santé (ARS), en collaboration avec l’Entente interdépartementale pour la démoustication (EID) Méditerranée, a commandé et réalisé cette opération de démoustication. Elle a consisté en une pulvérisation d’un insecticide sûr pour l’homme, homologué et comportant les mêmes substances actives que les produits antimoustiques domestiques. Cette pulvérisation a été effectuée depuis la voie publique à partir d’un véhicule 4×4, avec des interventions ciblées à l’aide d’appareils portables.

Suite à cette opération, il est recommandé d’attendre trois jours avant de consommer des légumes et des fruits provenant d’un jardin concerné par la démoustication. De plus, il est conseillé de laver le linge qui aurait pu être en contact avec les produits pulvérisés.

En cas de symptômes tels que brûlure, toux, vertige, maux de tête ou nausées après la démoustication, il est recommandé de consulter un médecin ou de contacter le centre de toxicovigilance.

L’objectif de cette opération de démoustication était de réduire la propagation de la dengue et du virus West Nile, ainsi que de sensibiliser la population à l’importance des mesures préventives telles que l’utilisation de produits antimoustiques et la destruction des gîtes larvaires. Il est primordial de rester vigilant et de prendre les précautions nécessaires pour se protéger des piqûres de moustiques et éviter la propagation de ces maladies.

READ  Témoignage. Covid long : Le simple fait de prendre une douche est un exploit, un malade raconte son calvaire