Une étude récente de l’Anses et de l’Oqali met en lumière l’impact de la charcuterie sur la consommation de sucre. Selon cette étude, 77 % des produits transformés contiennent du sucre, que ce soit sous forme de saccharose, de sirop de glucose-fructose, d’aspartame, etc. Le saccharose est l’ingrédient sucré le plus courant, présent dans 58 % des produits, suivi des sirops (24 %) et des jus et concentrés de fruits (20 %).

Les barres céréalières sont particulièrement concernées, avec toutes les barres contenant du saccharose et 99 % contenant également des sirops sucrants. Même des produits tels que la charcuterie, la mayonnaise et les bouillons ne sont pas épargnés, avec 71 % des sauces froides et 30 % des produits de charcuterie contenant du sucre.

Cependant, tous les produits ne sont pas égaux en matière de sucre. Les produits fromagers et la margarine sont les moins susceptibles de contenir du saccharose, avec respectivement 0% et 1 % des produits analysés en contenant. De plus, l’utilisation de l’aspartame, un édulcorant intense, a diminué ces dernières années, passant de 1,8 % à 0,4 % des produits alimentaires étudiés.

Il est important de noter que cette étude ne donne pas d’indications sur les quantités de sucre utilisées dans les produits, mais elle souligne la nécessité de lire attentivement les étiquettes pour contrôler sa consommation de sucre au quotidien.

READ  Maladie cardiaque : 12 signes indiquant un problème selon un cardiologue - Cosmo Sonic