Les Bourses européennes devraient ouvrir en baisse en raison des réunions de banques centrales à venir. Les marchés asiatiques sont mitigés en attendant les décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de la Banque du Japon (BOJ). Les investisseurs sont prudents face à l’incertitude quant à l’évolution des taux d’intérêt.

Ce matin, les marchés financiers européens sont en baisse, en raison de l’attente des prochaines décisions des banques centrales. Les investisseurs craignent une hausse des taux d’intérêt, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur les marchés. Les investisseurs européens sont notamment attentifs aux décisions de la Fed américaine et de la BOJ japonaise.

Par ailleurs, les résultats des entreprises technologiques continuent d’impressionner les marchés. Alphabet et Microsoft ont annoncé des résultats supérieurs aux attentes, ce qui a contribué à maintenir une certaine confiance chez les investisseurs.

Cependant, les marchés chinois restent sceptiques quant aux mesures de soutien à l’économie annoncées. La Chine a récemment annoncé un certain nombre de mesures visant à stimuler son économie, mais cela n’a pas eu les effets escomptés. Les investisseurs chinois sont donc méfiants, ce qui se reflète dans la performance mitigée de leurs marchés boursiers.

Sur le marché des changes, le dollar est en baisse par rapport à un panier de devises de référence, tandis que l’euro se renforce légèrement. Cette tendance s’explique en partie par les incertitudes concernant les taux d’intérêt américains.

En ce qui concerne les marchés obligataires, ils restent stables avant la décision de la Fed sur les taux d’intérêt. Les investisseurs se montrent prudents et attentistes, craignant une éventuelle augmentation des taux d’intérêt.

READ  Les risques de se précipiter pour voter en ligne en Ukraine

Enfin, les prix du pétrole reculent, en raison des préoccupations concernant la demande aux États-Unis. Les investisseurs redoutent une baisse de la demande de pétrole américain, ce qui pourrait avoir un impact sur les prix du marché.

Plusieurs indicateurs économiques sont prévus pour la journée, notamment l’enquête sur le moral des ménages en France et le crédit au privé en zone euro. Ces indicateurs seront attentivement suivis par les investisseurs, car ils pourraient fournir des indications sur la santé économique de la région.