Steel a ouvert ses portes à 16 heures en grande pompe. Impatients, de nombreux visiteurs attendaient l’ouverture des portes. Depuis, les allées de l’immense centre commercial n’ont jamais été vides et des files d’attente se sont formées devant certaines enseignes. «C’est génial», chuchotent certains. «On ne s’attendait pas à ça», glissent les autres, prenant des photos devant les sculptures et autres objets design qui ornent le site.

Exceptionnellement, Steel, ses boutiques et restaurants seront ouverts jusqu’à 21h ce soir.

Ouverture ce matin

Avant d’ouvrir ses portes à 16h00 (et exceptionnellement jusqu’à 21h00), les 70 boutiques, cafés et restaurants ont été inaugurés ce mercredi midi par Gaël Perdriau, maire et président de Saint-Étienne Métropole, et Maurice Bansay PDG d’Apsys , promoteur et exploitant d’Acier.

Lors de la conférence de presse tenue dans la matinée, ce dernier, en réponse indirecte aux critiques contre le projet, a rappelé que «l’objectif est de rendre les 500 millions d’euros de vol commercial annuel vers le territoire. Et de montrer qu’il existe une offre attractive commercial à Saint-Étienne. Il faut créer une dynamique positive, et nous allons gagner ce pari ensemble, avec les commerçants du centre-ville “.

Quant à Gaël Perdriau, il a rappelé que «l’acier a représenté le plus gros investissement privé en Loire depuis plusieurs décennies» et «l’un des projets commerciaux les plus ambitieux au niveau national».

Pour l’élu député, Steel «renforce Saint-Étienne dans sa démarche de renouvellement urbain et contribue à créer un attrait commercial complémentaire du centre-ville qui rayonnera bien au-delà de notre Métropole».

En même temps, cent adversaires Steel ont démontré place Jean-Jaurès et les entreprises soutenues au centre de Saint-Étienne.

READ  L'Etat oblige Bouygues Telecom à supprimer 3000 antennes Huawei dans des zones très denses