Quelle est la situation des Français en matière d’épargne sur leur assurance-vie? Face à la crise sanitaire, l’urgence est pour des placements sécurisés et, surtout, facilement accessibles en cas d’imprévus. L’assurance-vie, une épargne privilégiée ou délaissée par les Français?


iStock-bob_bosewell

L’impact malheureux de la crise sanitaire sur l’épargne

Après la crise sanitaire, les Français veulent désormais prendre le moins de risques possible avec leur argent et préfèrent les placements liquides, comme le Livret A, qui permettent d’extraire facilement de l’argent en cas de besoin. Les Français ont payé 10,4 milliards d’euros au titre de leurs contrats d’assurance vie, mais ont retiré 10,9 milliards d’euros au cours du mois de juillet 2020. Dans un contexte sanitaire et économique encore incertain, le rejet de l’engagement à moyen et long terme il se consolide de plus en plus. La peur de l’avenir explique la prudence.

L’assurance-vie de moins en moins populaire

Si en 2012 l’épargne standard, c’est-à-dire les investissements de la classe moyenne, représentait 55% du stock d’assurance-vie, elle ne représente que 49% en 2019, signe que l’assurance-vie est en perte. sa dimension populaire. En effet, aujourd’hui, l’essentiel de ce stock provient de ménages aisés, plus intéressés par les avantages pour optimiser leur succession. Si cette assurance est historiquement destinée au grand public, il semble que depuis la fermeture, les Français y paient moins d’argent. Si l’assurance-vie a progressé, elle est en partie due aux assureurs qui, compte tenu des exigences de solvabilité, ont davantage valorisé les contrats dits «en unités de compte» que les contrats en «fonds euro». Cependant, les premiers, sans garantie de capital, intéressent moins les Français «moyens». Pour garantir votre capital, placer votre argent en assurance vie en euros est la meilleure option.

READ  Le conducteur de Tesla s'est arrêté à 140 km / h sur l'autoroute, allongé et endormi au volant

Participé au Livret A?

Contrairement à l’assurance-vie, le Livret A est un moyen plus sûr d’épargner et sans frais. L’argent est disponible à tout moment en cas de besoin. Pendant la garde, le Livret A a battu les records de paiement, car il est beaucoup plus pratique et se finance facilement avec votre compte courant. Cependant, l’assurance-vie est plus rentable que le Livret A, ce qui la rend plus intéressante mais moins sécurisée. Le gain dans l’intérêt des épargnants par le Livret A, et donc la désaffection des épargnants par l’assurance-vie, n’est pas un signe dont il faut s’inquiéter selon la Fédération française des assurances. Ceci explique que si les Français ont retiré l’argent de leur assurance vie c’est à cause du ralentissement de l’activité commerciale, qui empêche les rencontres, les conseils, les échanges.