La Ligue Magnus ne jouera pas à huis clos. La Fédération française de hockey sur glace a annoncé mercredi que le championnat serait suspendu pendant la durée de l’accouchement, c’est-à-dire au moins jusqu’au 1er décembre. Les matchs du week-end du 30 octobre avaient déjà tous été reportés, puis ceux de la semaine du 2 au 8 novembre.

Pour cette raison, le hockey a choisi de s’opposer à d’autres sports en salle (basketball, handball, volleyball), qui ont résolu de continuer à jouer, suivant les recommandations fermes du gouvernement, malgré les graves conséquences économiques de la fermeture de la huis fiscale.

«Notre objectif commun reste inchangé: reprendre la concurrence au plus vite pour accueillir à nouveau le public et les partenaires. « 

La décision a été prise par le bureau exécutif de la FFHG, « En accord avec les clubs intéressés », s’est réunie mardi soir pour évaluer l’aide d’État dont ils pourraient bénéficier. Celles-ci semblent visiblement insuffisantes pour garantir l’équilibre financier des clubs de Championnat de France les plus dépendants des moyens de vente de billets. Cependant, une exception pourrait être faite pour certains matchs télévisés.

Si l’on se fie aux annonces du ministère des Sports, il est possible que les clubs ne puissent pas recourir à un arrêt partiel pendant cette période.