Si la conférence de presse était de courte durée, elle aura révélé qu’une enquête judiciaire a été ouverte contre X pour « enlèvement, séquestration et meurtre » et que les enquêteurs ont fait un excellent travail en identifiant plus de 1000 véhicules qui auraient pu traverser en la voie de Victorine Dartois.

17h20: Pas d’heure précise de la mort de Victorine

Eric Vaillant précise encore une fois que «l’autopsie n’a pas permis de préciser le moment de la mort de Victorine».

Il a également indiqué que « le permis d’inhumation a été délivré, l’inhumation peut être effectuée. Comme nous l’avons indiqué dans le communiqué de presse, ce sont les contusions internes qui nous permettent de le dire ».

17h15: 130 auditions de témoins

« Une quarantaine d’enquêteurs sont mobilisés chaque jour. 130 auditions de témoins ont déjà eu lieu. 642 personnes ont été contactées dans le cadre de l’enquête de quartier et 305 appels ont été passés au numéro vert. Ces appels font l’objet d’une vérification systématique », a déclaré le commandant de la section d’enquête de la gendarmerie grenobloise.

Samedi, les enquêteurs ont identifié 1 100 véhicules et 63 piétons qui auraient pu traverser la route de Victorine. Le procureur a évoqué « une phase secrète » pour le bon déroulement de l’enquête.

17 h 10: Information judiciaire ouverte

« Ce matin, le parquet a ouvert une enquête judiciaire, en raison de la gravité des événements, trois juges d’instruction sont aux commandes. Des ressources financières considérables sont en cours de mobilisation. Le numéro vert a déjà reçu de nombreux appels. »

Les informations judiciaires contre X font état d’actes de «meurtre, enlèvement et séquestration».

READ  les salariés du secteur privé pourront bénéficier d'un chômage partiel

17h05: Début de la conférence de presse

La conférence de presse du procureur Eric Vaillant a commencé. Il est en compagnie du colonel Philippe James, commandant de la section d’investigation de la gendarmerie grenobloise.

Le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant, propose une conférence de presse pour faire le point sur « la poursuite des enquêtes sur l’enquête sur la mort de Victorine Dartois ».

Il y a une semaine, le corps de Victorine, une étudiante de 18 ans de Villefontaine, avait été découvert dans un ruisseau près du stade La Prairie. Lieu où il avait disparu deux jours auparavant.

La procureure de Vienne, Audrey Quey, avait annoncé l’ouverture d’une enquête pour enlèvement, séquestration et homicide intentionnel.

Le dimanche 4 octobre, une marche blanche a été organisée à Villefontaine qui a rassemblé 5000 personnes pour rendre hommage à la jeune femme et soutenir sa famille.