Un médecin octogénaire a été violemment agressé lors d’une visite à domicile à Nice, causant des blessures sérieuses à son visage. Le patient qu’il était venu voir l’a frappé de manière violente, nécessitant finalement sept points de suture. Choqué par cette attaque, le Dr Jean-Yves Ollivier a décidé de porter plainte à la gendarmerie de Villeneuve-Loubet.

Cette agression n’est malheureusement pas un cas isolé, comme l’a souligné le Dr Marc-André Guerville, généraliste et coprésident de la CPTS de Nice. Selon lui, les agressions envers les médecins se multiplient ces derniers temps. En réaction à cette situation inquiétante, il suggère que les patients soient convoqués à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) plutôt que d’envoyer les médecins seuls pour les contrôles à domicile.

Face à cette violence grandissante envers les soignants, de nombreuses réactions ont été exprimées. Le maire de Nice ainsi que le député de la ville ont tous deux affirmé leur soutien au médecin agressé et ont demandé des condamnations sévères pour les auteurs de tels actes. L’Ordre des médecins Sud a également dénoncé ces violences et a appelé à une prise de conscience de la société dans son ensemble.

L’auteur présumé de l’agression a été rapidement interpellé, cependant il a dû être hospitalisé en raison de ses blessures lors de son arrestation. Après sa convalescence, il est retourné au commissariat pour porter plainte contre les policiers, les accusant également d’avoir fait preuve de violence à son encontre.

Dans le cadre de l’enquête en cours, l’auteur de l’agression a été placé en garde à vue une deuxième fois à la caserne Auvare de Nice. Il est actuellement pris en charge par les enquêteurs du groupe d’appui de la Sûreté Départementale, qui travaillent pour faire toute la lumière sur cette affaire.

READ  Nice : après de nouveaux coups de feu aux Moulins, la Ville réclame un hélicoptère pour survoler la cité - Cosmo Sonic

Cette nouvelle agression met en lumière la nécessité de garantir la sécurité des médecins dans l’exercice de leur profession. Les professionnels de santé méritent d’être protégés, afin qu’ils puissent continuer à assurer leur mission essentielle au service de la population.