Un sondage récent réalisé par le Snes-FSU révèle une pénurie d’enseignants dans près de la moitié des collèges et lycées en France, seulement une semaine après la rentrée scolaire. Le sondage a été mené dans 508 établissements représentatifs du système éducatif français.

Le Snes-FSU a entrepris cette enquête afin de vérifier la promesse faite par le président Emmanuel Macron et le ministre de l’Éducation de montrer la réalité de la rentrée scolaire. Selon les données des académies, le ministère de l’Éducation nationale affirme qu’il reste 500 postes vacants dans le secondaire, ce qui représente seulement 0,1% des postes.

Cependant, le ministère souligne que l’étude du Snes ne fait pas de distinction entre les postes non-pourvus et les absences temporaires des enseignants. Il affirme également avoir renforcé les moyens pour le remplacement à court terme des enseignants absents. Gabriel Attal, le ministre de l’Éducation nationale, a annoncé qu’il réunirait les syndicats d’enseignants afin de discuter des mesures visant à renforcer l’attractivité de la profession.

Cette rentrée a été marquée par une crise du recrutement, avec plus de 3 100 postes non-pourvus cette année. L’académie de Créteil est particulièrement touchée, avec au moins un enseignant manquant dans 60% des établissements. D’autres académies, telles que Versailles, Orléans-Tours, Normandie ou Nantes, font également face à une pénurie d’enseignants.

Les matières les plus touchées par cette pénurie sont les lettres modernes, l’anglais, les mathématiques et les sciences de l’ingénieur. Cette situation soulève des inquiétudes quant à la qualité de l’enseignement et au suivi des élèves, qui pourraient être affectés par des classes surchargées ou par des enseignants non spécialisés dans leur matière.

READ  Manifestations contre les violences policières et le racisme systémique : la gauche visée par la majorité, LR et le RN - franceinfo - Cosmo Sonic

Il est crucial que des mesures soient prises pour attirer davantage de personnes dans le métier de l’enseignement et pour garantir une éducation de qualité à tous les élèves.