montrer la suite …

Si son entraîneur André Villas-Boas, très récupéré lors du choc entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille (1-1) dimanche en Ligue 1, a voulu calmer le match d’arbitrage après le match (regarder le court de 00h17), quant à lui le défenseur central de l’OM, ​​Álvaro Gonzalez (30 ans, 5 matchs en L1 cette saison), il avait des choses à dire.

Juste avant la pause, l’Espagnol est resté au sol quelques instants après avoir été victime d’un départ aérien incontrôlé du gardien adverse, Anthony Lopes, qui l’a frappé à la hanche avec ses pieds. Alors que ni l’arbitre Stéphanie Frappart ni le VAR n’ont bronché, les Marseillais ont du mal à digérer. « Oui, bien sûr! Il essaie de se protéger … », a écrit González sarcastiquement sur Twitter. Encore un pic visant le gardien, souvent critiqué pour ses sorties jugées trop musclées depuis la blessure de Kylian Mbappé en 2018.

Álvaro piqué Lopes

Lu 15,297 fois – par Romain Lantheaume le 10/05/2020 à 10h33


READ  Rapport sur les sports locaux - 27 janvier 2021