La Suisse vote pour interdire les couvertures intégrales dans les lieux publics & nbsp | & nbspCrédit photo: & nbspANI

Berne [Switzerland]: La Suisse a voté dimanche (heure locale) de justesse en faveur de l’interdiction des masques complets, y compris le niqab et la burqa, dans presque tous les lieux publics. Jusqu’à 51,21% des électeurs ont voté en faveur de la proposition controversée lors du référendum.

Selon CNN, l’approbation des électeurs signifie que la couverture faciale sera interdite dans tous les lieux d’accès public, y compris les rues, les bureaux publics, les transports en commun, les restaurants, les magasins et à la campagne.

Les lieux où la couverture faciale complète sera autorisée comprennent les lieux de culte et autres lieux saints. En outre, il sera autorisé pour des raisons de santé et de sécurité ainsi que dans des situations où il s’agit d’une «coutume locale» comme les carnavals.

Il n’y aura pas d’exceptions supplémentaires, par exemple pour les touristes, selon la proposition du gouvernement fédéral suisse.

Selon CNN, la proposition, avancée par divers groupes, y compris le Parti populaire suisse de droite, ne mentionne pas spécifiquement l’islam, mais a été largement connue sous le nom d ‘«interdiction de la burqa» dans les médias suisses.

La proposition a été largement critiquée, en particulier par les organisations religieuses suisses, les groupes de défense des droits de l’homme et civiques et le gouvernement fédéral.

Selon le Conseil suisse des religions, qui représente les principales communautés religieuses de Suisse, il a déclaré que le droit de l’homme à la liberté religieuse protège également les pratiques religieuses telles que les codes vestimentaires.

READ  Des centaines de touristes britanniques fuient la quarantaine en Suisse | Nouvelles | DW

Le Conseil fédéral suisse, qui sert de gouvernement fédéral du pays, et le Parlement suisse ont également rejeté l’initiative pour aller trop loin et ont conseillé aux gens de voter contre, a rapporté CNN.

La France a été le premier pays d’Europe à interdire les burqas et les niqabs dans les lieux publics en 2011 et la Cour européenne des droits de l’homme a confirmé l’interdiction en 2014.

En Suisse, le référendum est intervenu après des années de débats. Il y a douze ans, un autre référendum était survenu qui interdisait la construction de minarets en Suisse.