Leipzig a permis au Bayern Munich, leader de la Bundesliga, d’attendre le titre grâce à une victoire 2-0 sur Stuttgart à 10.

Leipzig a réduit l’écart avec le Bayern à sept points avec trois tours restants dimanche et peut encore gagner le titre mathématiquement si le Bayern suit sa défaite surprise 2-1 à Mayence samedi avec une crise de fin de saison.

Le Bayern accueillera le Borussia Monchengladbach le 8 mai, lorsqu’il pourra sceller un neuvième titre consécutif record.

L’objectif de Leipzig était de se qualifier pour la Ligue des champions, ce qui est maintenant à peu près assuré avec l’équipe de Julian Nagelsmann qui cimente sa deuxième place.

Leipzig a neuf points d’avance sur le Borussia Dortmund, qui occupe la cinquième place, les quatre premiers se qualifiant pour la principale compétition européenne.

L’équipe de Nagelsmann était heureuse de se faire pardonner après une seule victoire lors de ses quatre derniers matchs.

« Le match et la victoire étaient importants car sinon nous aurions été dans une position délicate », a déclaré le milieu de terrain de Leipzig Kevin Kampl, dont l’équipe disputera la prochaine demi-finale de la Coupe d’Allemagne contre le Werder Brême vendredi.

La tâche de Leipzig a été facilitée dès le début lorsque Naouirou Ahamada de Stuttgart a été expulsé pour un gros défi contre Amadou Haidara.

L’arbitre Deniz Aytekin a d’abord montré le jaune, mais a changé d’avis après avoir reçu un avertissement de l’arbitre vidéo pour vérifier les rediffusions.

Le gardien de but de Stuttgart, Gregor Kobel, a gardé le match sans but jusqu’à la mi-temps, mais Haidara a fait la percée juste après, lorsque Dani Olmo a croisé pour le milieu de terrain malien pour marquer son troisième but de la saison.

READ  discours vidéo, résumé de l'annonce

Kobel a produit un double arrêt exceptionnel pour refuser à Angelino et Olmo le rebond, à la 63e minute, quatre minutes avant qu’Emil Forsberg ne fasse 2-0 avec un penalty.

Stuttgart a perdu ses quatre derniers matchs, plaçant le club à un point du total de 40 que le directeur sportif Sven Mislintat a identifié comme son objectif de la saison.

Dans l’autre match de la journée, Breel Embolo a marqué deux fois pour le Borussia Monchengladbach pour vaincre Arminia Bielefeld, menacée de relégation, 5-0.

L’attaquant suisse a ouvert le score à la sixième minute avant que le but de Marcus Thuram et le penalty de Ramy Bensebaini ne mette Gladbach 3-0 à la 18e minute.

Les locaux ont dû attendre 69 ans pour Embolo pour obtenir le quatrième but. Puis il a mis en place Alassane Plea pour compléter le score à 84.