Un membre du personnel médical prépare un vaccin contre le Covid Pierre angulaire / Michael Buholzer

Les experts du gouvernement suisse recommandent aux femmes enceintes de recevoir le vaccin Covid à partir du deuxième trimestre. Ceci est conforme aux conseils émis dans d’autres pays.

Ce contenu a été publié le 14 sept. 2021 – 15:47

Keystone-SDA / SRF / ilj

Auparavant, les femmes enceintes étaient autorisées à recevoir le vaccin, mais elles devaient d’abord avoir une consultation médicale et signer une déclaration de consentement. Ce n’est plus necessaire.

La recommandation prend effet immédiatement.

Christoph Berger, président de la Commission fédérale de vaccination, a déclaré mardi lors d’une conférence de presse que le conseil s’applique également aux femmes qui allaitent et à celles qui envisagent une grossesse.

Les données accumulées ont montré que les avantages d’être vaccinés l’emportaient sur les risques de développer une maladie grave due au virus, a déclaré Berger. Les femmes enceintes couraient un risque plus élevé d’être hospitalisées avec Covid-19 ou même de se retrouver dans l’unité de soins intensifs, a-t-il expliqué. Le risque de fausse couche est également plus élevé.

Le professeur zurichois a souligné les données des États-Unis ne montrant aucun problème de sécurité pour environ 150 000 femmes enceintes qui avaient été vaccinées contre Covid-19.

Une recommandation vaccinale a également été émise en Angleterre, en France et, plus récemment, en Allemagne, a-t-il souligné. Il n’y a également aucune preuve que le vaccin provoque des problèmes de fertilité chez les femmes ou les hommes, a déclaré l’expert.

READ  Mort de Caroline Cellier, une actrice d'une rare élégance