– Une élue du parti Modem, Sandrine Josso, accuse le sénateur Horizons Joël Guerriau de l’avoir droguée dans l’intention de l’agresser sexuellement.
– Sandrine Josso dénonce le comportement de cet homme qu’elle considérait comme un “ami depuis dix ans”.
– La députée a pris publiquement la parole pour la première fois depuis le scandale.
– Sandrine Josso témoigne avoir cru qu’elle allait mourir et souffre maintenant de stress post-traumatique.
– Les faits se seraient déroulés lors de la soirée de réélection du sénateur, où son comportement était étrange.
– Des prélèvements effectués dans le corps de la députée ont révélé la présence d’ecstasy.
– Le sénateur a nié les accusations et affirme n’avoir jamais eu l’intention d’abuser de sa collègue de travail et amie.
– Sandrine Josso met l’accent sur le problème de la soumission chimique et affirme que cela peut arriver à n’importe qui.
– Les médecins lui auraient expliqué que des cas similaires se produisent fréquemment à l’hôpital Lariboisière.

READ  Attentat de Magnanville : Condamnation à perpétuité pour Mohamed Lamine Aberouz - Cosmo Sonic