Ce mercredi, la commission de discipline de la Ligue s’est prononcée sur le cas d’Angel Di Maria, plus de 10 jours après le match entre Marseille et Paris Saint-Germai (0-1). Coupable d’avoir craché vers le défenseur espagnol, sans l’atteindre, l’Argentin sera absent pendant longtemps, car il a été condamné à quatre matches suspendus. Un vrai coup dur pour les Parisiens, alors que le joueur était de retour en pleine forme en début de saison.
Très influent dans le jeu, l’Argentin manque parfois de considération de la part de certains observateurs. Demandé par RMC Sport, son compatriote Omar Da Fonseca explique que cette perception est due à un jeu “dérangeant”

«Di Maria? Oui, il n’est pas apprécié à sa juste valeur. (…) Il était à Benfica, au Real Madrid et à Manchester United, donc Son entraînement signifie que le monde du football ne le considère pas comme un joueur moyen. Mais il se comporte comme Messi, il est moins éblouissant. Il n’a pas disputé la finale de la Coupe du monde ni la finale de la Copa América, bien qu’il ait été exceptionnel lors de la Coupe du monde 2014. Mais quelles que soient ses caractéristiques, malgré ses gestes exceptionnels comme ses coups de pied de foulard, c’est un joueur dérangeant car il n’a aucun impact, il n’est pas assez physique. ! Son absence dans la sélection? Parce que le nouveau coach voulait tourner la page. Il veut rester seul avec Messi, et mettre les joueurs qui se retournent… Comme au FC Barcelone ».

READ  Ligue des champions: l'OM sans Payet et Benedetto contre Manchester City?