Ronald Koeman semble déterminé à apporter une touche néerlandaise à sa nouvelle équipe. Maintenant que l’on sait que Lionel Messi restera et que les départs de certains indésirables semblent s’accélérer, Luis Suárez et Arturo Vidal en tête de liste après Ivan Rakitic, l’équipe catalane va enfin pouvoir attaquer leur mercato. Et deux joueurs sont attendus: Georginio Wijnaldum, le milieu de terrain de Liverpool, et son compatriote bien connu en France, le Lyonnais Memphis Depay. La deuxième de la dernière édition de LaLiga prévoit d’achever ces deux arrivées pour un montant d’environ 55 millions d’euros, alors que les contrats des deux parties intéressées expirent en juin 2021. Ronald Koeman aura donc de nombreuses possibilités pour tracer un onze de gala.

Suite à cette annonce

La première option, le 4-3-3 classique

L’une des options les plus imaginables serait de continuer avec le 4-3-3 tant aimé du FC Barcelone. Dans cette configuration, l’arrière serait le même. Frenkie de Jong se positionnera devant la défense, qui sera la favorite de Busquets selon les médias ibériques. Devant lui, on retrouvera ce duo Pjanic-Wijnaldum, qui semble assez complémentaire sur le papier. Le premier aura des responsabilités plus créatives a priori et aura plus de contrôle, tandis que le second sera plus utile a priori pour casser les lignes et arriver de l’arrière dans la zone rivale, un peu comme un Paulinho à l’époque. De face, tout dépendra du rôle que Ronald Koeman veut donner à Memphis Depay.

Selon les journaux espagnols, l’ancien entraîneur de Batavia veut aligner l’ancien Red Devil à la pointe de l’attaque. On peut donc imaginer que Lionel Messi sera aligné à droite, comme d’habitude. Uniquement sur le papier, puisque l’on sait qu’en fait, l’Argentin aura une totale liberté de se déplacer devant l’attaque et même de descendre suffisamment pour chercher des ballons et lancer les offensives s’il le considère. nécessaire. Reste à savoir qui jouera à gauche, car il y a pas mal de prétendants. D’Antoine Griezmann à Philippe Coutinho, que Ronald Koeman veut remettre sur pied, en passant par Ansu Fati, qui aura sans aucun doute son avis. Il est également très possible de voir Depay tomber sur une aile et laisser la neuvième position à Antoine Griezmann.

READ  contournant l'équipe Ineos d'Egan Bernal


La deuxième option, la verticale 4-2-3-1

Certaines publications ibériques expliquent que le nouveau tacticien du Barça peut également parier sur un schéma 4-2-3-1, probablement pour solidifier un peu le milieu de terrain et avoir deux joueurs devant la défense, au lieu du seul Frenkie de Jong. Dans cet arrangement, Wijnaldum pourrait a priori être un peu plus utile que Miralem Pjanic, principalement dans les séries défensives, tandis que l’ancien Ajax peut gérer les sorties tout seul. Jouer avec un milieu de terrain de moins, bien que Miralem Pjanic puisse également s’aligner sur une sorte de record de 10, offre un large éventail de possibilités pour quatre autres positions offensives.

On peut donc imaginer Lionel Messi dans un rôle assez axial, avec deux ailiers à ses côtés. Une configuration qui permettrait au FC Barcelone de pouvoir contrôler le jeu mais aussi d’avoir plus d’avantage devant, et à droite, pourquoi ne pas imaginer Ousmane Dembélé avec des options pour se montrer? Antoine Griezmann pourrait le faire évoluer, et dans ce contexte, le profil de Fati, capable de déborder, d’éliminer et d’élargir le jeu semble peut-être plus utile que ceux de Memphis Depay ou Philippe Coutinho.


La troisième option, une deuxième version du 4-2-3-1 plus en contrôle

Le 4-2-3-1 a l’avantage d’être un système assez souple et hybride, qui permet au coach d’alterner entre un pari résolument offensif, plus prudent voire défensif. Avec le gabarit mis à sa disposition, Ronald Koeman pourra, par exemple, pouvoir utiliser ce système pour contrôler le cuir tout au long du match, encore plus que s’il avait misé sur un 4-3-3. Ici, Miralem Pjanic pourrait accompagner Frenkie de Jong dans le double pivot, pour confisquer le cuir du rival. Devant les deux, on croiserait Lionel Messi, mais cette fois, l’Argentin serait entouré d’une autre manière.

READ  Mercato | Mercato - OM: Après Luis Henrique, Pablo Longoria a une autre surprise en réserve!

A gauche, Philippe Coutinho pourrait être une bonne alternative pour mettre un pied sur le ballon, tout comme Antoine Griezmann pourrait être à droite. Tout cela, à condition que les deux hommes, qui ont coûté plus de 250 millions d’euros à eux deux, trouvent le niveau qui leur est propre. Devant, Memphis Depay pourrait s’aligner, tandis que l’option de placer Ansu Fati à l’avant-garde a également été citée comme crédible par les médias catalans, d’autant plus que s’il aime le tête-à-tête, le jeune Espagnol a également le profil nécessaire pour retarder et combiner. Un onze comme celui-ci permettrait un vrai jeu de position, avec des combinaisons dans des espaces restreints et un contrôle total du ballon. En revanche, lors d’une contre-attaque, l’équipe courrait le risque de souffrir.