Représentant une fusion de plusieurs conférences analytiques, événements et réunions de groupes d’intérêts différents, la conférence et exposition Solutions in Science (SinS) se tiendra à Cardiff pendant trois jours du 4 au 6 juillet 2023.

SinS est organisé par des experts de premier plan du monde entier, notamment des groupes d’intérêts spéciaux de la Royal Society of Chemistry, de la British Society for Mass Spectrometry, de ChromSoc, de la British Society for Nanomedicine, de l’Institute of Physics et de l’Institute of Science and Food Technology. Avec un tel éventail de supports, SinS deviendra le premier événement analytique de 2023.

Les délégués comprendront une grande variété de scientifiques du milieu universitaire, d’organismes de recherche, de régulateurs, de laboratoires industriels, de fournisseurs de services analytiques et bien d’autres. L’événement se concentrera sur les derniers défis analytiques en science de la séparation et en spectroscopie ; fournir un forum aux parties prenantes pour échanger des points de vue et des expériences dans le développement de solutions pour relever ces défis.

Le président de la conférence, le professeur John Langley, déclare : « Avant le développement de SinS, on craignait qu’il y ait trop de réunions et que la situation ne soit pas durable. L’idée derrière SinS était donc de rassembler tout le monde dans une grande réunion analytique plus durable, de réseauter, de partager des idées et de discuter de solutions », explique John. “De toute évidence, la pandémie de COVID a empêché tous les rassemblements physiques d’avoir lieu, et nous pensons que cela a été dévastateur pour les premiers scientifiques car ces événements offrent l’occasion de rencontrer des personnes qui deviennent des collègues, des employeurs, des collaborateurs et des amis à long terme”.

La conférence SinS se concentre sur la caractérisation des molécules dans une grande variété d’applications, y compris la médecine, la pharmacie, l’alimentation et les boissons, l’environnement, le pétrole et le gaz, la médecine légale et bien d’autres, avec la durabilité comme thème tout au long des trois jours de la conférence. conférence. Par exemple, le professeur Frederic Lynen de l’Université de Gand en Belgique fera une présentation liminaire sur l’utilisation de l’eau uniquement en chromatographie liquide, qui offre la possibilité d’éliminer les contaminants organiques du flux de déchets.

Chaque jour de la conférence offrira aux délégués inscrits la possibilité de choisir entre différentes présentations orales et tutoriels qui auront lieu simultanément ; permettant aux participants de personnaliser leur participation pour répondre à leurs besoins et intérêts spécifiques, y compris, par exemple, des sessions de DPC certifiées. Les trois jours comprendront des présentations plénières sur la durabilité ou les questions environnementales. Une exposition se tiendra parallèlement à la conférence, offrant aux délégués l’occasion de voir les dernières technologies analytiques et de discuter de leurs défis de mesure avec des experts en instrumentation.

La première journée abordera les défis analytiques et les solutions dans les domaines de l’environnement, de l’eau, de l’alimentation et du « One Health » (recherche en médecine clinique humaine et vétérinaire). Simultanément, les délégués auront l’opportunité d’assister à un tutoriel avec une discussion ouverte sur les techniques écologiques et les modalités émergentes en spectroscopie GC-VUV, suivi d’un tutoriel sur l’automatisation. À la fin de la journée, toutes les sessions seront combinées pour un forum de discussion sur la chromatographie.

Après une session plénière de Paul Ferguson d’AstraZeneca, la deuxième journée proposera une série de présentations sur des sujets cliniques et médico-légaux dans l’une des salles de conférence. Une autre commencera par les méthodes de mesure des traces de contamination dans les eaux réceptrices, suivie d’une session sur les techniques distinctes et les modalités émergentes, et une autre série de présentations se concentrera sur les mesures dans les applications environnementales. Dans une salle séparée, les délégués auront la possibilité de participer à un tutoriel et à une discussion ouverte sur One Health, les médicaments de nouvelle génération et la mesure des particules, ainsi qu’à une session sur le dépannage appliqué pour GC et GC-MS.

Le dernier jour proposera une sélection de sessions thématiques One Health – médecine de nouvelle génération, ou alternativement : Techniques vertes et modalités émergentes. Les deux sessions se termineront après le déjeuner par deux sessions plénières. Le premier, intitulé Environmental/Digital, sera prononcé par le Dr Saer Samanipour du Van’t Hoff Institute d’Amsterdam, et le second, intitulé One Health, sera prononcé par le professeur Steve Conlan de la Swansea University School of Medicine. Enfin, après la remise des prix, SinS fermera ses portes le jeudi 6 juillet à 14h45.

En résumé, John Langley déclare : « Les délégués pourront partager leur propre expérience et découvrir de nouvelles technologies et de nouvelles solutions à des défis tels que comment fonctionne un laboratoire d’analyse moderne et durable ? Et comment réduire l’utilisation de solvants dans un laboratoire très réglementé ?

“Avec tant d’offres, combinées à la possibilité de mélanger et assortir la participation, nous nous attendons à un niveau élevé de participation et j’espère que tout le monde s’inscrira dès que possible.”

Des tarifs préférentiels sur le transport ferroviaire et les hôtels locaux ont été obtenus, et l’inscription en ligne est maintenant disponible.

Plus d’informations en ligne