Communiqué de presse de Safran Helicopter Engines | 26 avril 2022

Temps de lecture estimé 3 minutes, 36 secondes.

Safran Helicopter Engines et la Direction de la Maintenance Aéronautique (DMAé) ont renouvelé pour 10 ans leur contrat de maintien en condition opérationnelle des moteurs d’hélicoptères de l’Etat. Baptisé Saturne (Soutien Avancé des Turbines de l’Etat), le contrat garantit la disponibilité et le MRO (Maintenance, Réparation et Révision) des 1 500 moteurs qui équipent les hélicoptères de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre (ALAT), de l’Armée de l’Air et des l’Espace, la Marine Nationale, la Sécurité Civile, la Gendarmerie, les Douanes et la DGA Essais in vol.

Le contrat MCO de Safran Helicopter Engines avec le gouvernement français a été initialement signé en 2001 par Laurent Pascal, CAPA Pictures, pour Safran Photo

Le contrat porte sur la plupart des moteurs d’hélicoptères de Safran, dont l’Arrano 1A équipant le nouveau H160M Guépard en cours de développement pour le programme HIL (Hélicoptère Interarmées Léger), ainsi que le H160 exploité par la Gendarmerie Nationale et la DGA.

Franck Saudo, Président de Safran Helicopter Engines, a déclaré : « Avec la signature du contrat Saturne, l’Etat français renouvelle sa confiance à Safran Helicopter Engines pour assurer la disponibilité de sa flotte de 1 600 moteurs d’hélicoptères. Le renouvellement de ce contrat de condition opérationnelle est une source de fierté pour les hommes et les femmes de Safran Helicopter Engines. Elle nous motive à viser l’excellence, en ligne avec notre ambition de continuer à offrir le meilleur du meilleur en termes de qualité de service à nos clients. Nous nous engageons à garantir 100% de disponibilité des moteurs de la flotte de l’Etat, que ce soit en France, à l’étranger et en opérations extérieures, comme nous le faisons en continu depuis plus de 14 ans.

READ  Des astronomes découvrent un possible propulseur de fusée lunaire des années 60 retournant sur Terre

Saturne s’inscrit dans la stratégie de DMAé de verticalisation des contrats de support, notamment en termes de responsabilisation accrue et de gestion de la disponibilité depuis Safran.

Le contrat MCO de Safran Helicopter Engines avec l’État français a été signé en 2001 et renouvelé en 2011. Il garantit un haut niveau de performance et de disponibilité dans un budget maîtrisé. Avec Saturne, le périmètre des services s’élargit à l’exploitation des données d’exploitation des moteurs et à la mise à disposition de services numériques pour simplifier la gestion de la maintenance au quotidien.

Le contrat Saturne est géré depuis le site de Safran Helicopter Engines à Tarnos, en France.

Emblématique de la relation entre l’État français et Safran Helicopter Engines, MCO représente un modèle en termes de performances et de coûts. L’OEM l’applique à d’autres clients gouvernementaux, notamment au Royaume-Uni, en Allemagne, au Danemark, en Norvège et au Portugal.

Ce communiqué de presse a été préparé et diffusé par Safran Helicopter Engines.