Durant leur jeunesse, les princes Harry et William n’ont pas été traités de la même manière par la presse britannique. Une différence que Meghan Markle aurait fait remarquer à son mari.

Durant toute sa vie, princesse Diana jamais différencié entre ses deux fils. Même si elle savait très bien que son aîné Prince William montant un jour sur le trône de la famille royale, elle n’a jamais cherché à soigner son plus jeune fils, Prince Harry, différemment. Et pourtant, malgré les efforts de sa mère, il faut dire que les deux ont n’a pas vraiment été traité de la même manière par la presse et les médias.

Ce traitement préférentiel est Meghan Markle qui l’aurait fait remarquer à son mari, le prince Harry, comme l’explique l’expert royal Robert Lacey, dans une interview avec Salon de la vanité. “Les princes Harry et William se sont mal comportés, mais Harry a été blâmé pour tout. Il a commencé à être amer à propos de tous ces clichés et stéréotypes lus dans la presse et les médias.“a expliqué l’écrivain.

Une arrivée cruciale

L’actrice américaine aurait signalé cette injustice à son mari lorsqu’il a rejoint la famille royale en 2016. “Je pense que Meghan l’a aidée à voir cette injustice, à y mettre des mots et à se lever. Son arrivée dans la famille a eu lieu à un moment crucialRobert Lacey a ajouté dans les colonnes du magazine. Au cours de son entretien, l’écrivain a également affirmé que le prince William aurait hérité d’un trait de caractère de sa grand-mère, la reine Elizabeth II. Un point commun qui ne devrait pas vraiment plaire au prince Harry …

READ  "Peter Pan", "Les Aristochats" ... Disney met en garde contre les clichés racistes dans certains classiques

Abonnez-vous à la Newsletter Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités