Angela Merkel, à Berlin le 29 septembre 2020. – Action Appuyez sur // SIPA

Allemagne vit le même cauchemar que la France, avec l’émergence d’une deuxième vague de coronavirus. Le nombre de nouveaux cas confirmés quotidiens de COVID-19[feminine à travers le Rhin a dépassé 4 000 mercredi. C’est la première fois depuis début avril que ce chiffre est atteint, selon les statistiques officielles. Par conséquent, l’augmentation des infections préoccupe particulièrement le gouvernement.

Début des vacances d’automne

Au total, le Robert-Koch Health Surveillance Institute rapporte 310 144 cas confirmés sur son site Internet, soit 4 058 de plus que la veille. Le seuil de 4 000 a été dépassé pour la dernière fois le 11 avril, en pleine maîtrise. Le saut survient lorsque la pause d’automne doit commencer dans une grande partie du pays. À titre préventif, le gouvernement deAngela Merkel il a donc demandé de limiter les déplacements.

Les régions ont également accepté des restrictions de voyage plus strictes mercredi, avec une interdiction de séjourner dans des hôtels ou des appartements touristiques pour les voyageurs provenant de zones à risque national. Avec un taux d’incidence de plus de 50 cas pour 100000 habitants en une semaine, un seuil synonyme des autorités avec de nouvelles restrictions, certains quartiers de Berlin, la ville de Brême, ainsi que les quartiers du nord-ouest et près de Stuttgart sont de telles zones rouges. .

Restrictions au moins jusqu’au 31 octobre

Compte tenu de l’augmentation inquiétante du nombre de nouvelles infections, Sedan et la place financière de Francfort, dont l’incidence est proche de 50, a déjà annoncé mardi la mise en place d’un couvre-feu et une restriction des contacts sociaux. Dans la capitale allemande, la plupart des magasins, ainsi que tous les restaurants et bars, devront fermer de 23h00 à 6h00 à partir du samedi et au moins jusqu’au 31 octobre.

Les sauts actuels “notamment dans certaines grandes villes” ne sont plus “imputables à des conglomérats isolés” mais “font craindre une propagation plus généralisée du coronavirus”, a expliqué mercredi le porte-parole du gouvernement Steffen Seibert.

READ  Yoshihide Suga a été officiellement élu Premier ministre