Le vote commence à 8h (16h AEST) et se termine à 20h, heure à laquelle les premiers sondages de sortie seront publiés. Ces enquêtes sont généralement très fiables en France.

« Nous sommes prêts, et les Français sont avec nous », a déclaré Le Pen à ses partisans lors d’un rassemblement jeudi, les exhortant à voter pour qu’elle prononce « la juste punition que ceux qui nous ont si mal gouvernés méritent ».

Marine Le Pen rejette les accusations de racisme et affirme que sa politique profiterait à tous les Français, quelles que soient leurs origines. Bloomberg

Macron, 44 ans, en poste depuis 2017, a passé les derniers jours de la campagne à essayer de faire comprendre que le programme de Le Pen n’a pas changé malgré les efforts pour adoucir son image et celle de son parti du Rassemblement national.

« Ses fondamentaux n’ont pas changé : c’est un programme raciste qui vise à diviser la société et c’est très brutal », a-t-il déclaré. le parisien Un journal.

Mme Le Pen rejette les accusations de racisme et affirme que sa politique profiterait à tous les Français, quelles que soient leurs origines.

En supposant que Macron et Le Pen se rendent au second tour, le président est confronté à un problème : de nombreux électeurs de gauche ont déclaré aux sondeurs que, contrairement à 2017, ils ne voteraient pas pour Macron au second tour simplement pour garder Le Pen. Stylo sans alimentation.

Macron devra les convaincre de changer d’avis et de voter pour lui au second tour.

Le vote de dimanche montrera qui élira le nombre inhabituellement élevé d’électeurs tardifs indécis et si Le Pen, 53 ans, peut battre les prédictions des sondages d’opinion et sortir vainqueur du premier tour.

« Jamais Marine Le Pen n’a été aussi près de remporter une élection présidentielle », a déclaré Jean-Daniel Levy du sondeur Harris Interactive à propos de sa troisième course à l’Elysée.

Les partisans du candidat d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon, classé troisième dans les enquêtes d’opinion, s’attendent à une autre sorte de surprise et ont appelé les électeurs de gauche de tous bords à changer de candidat et à l’envoyer aux urnes au second tour.

Macron et Le Pen conviennent que l’issue est ouverte.

« Tout est possible », a déclaré jeudi Le Pen à ses partisans, tandis que plus tôt dans la semaine, Macron a averti les partisans de ne pas exclure une victoire de Le Pen.

« Regardez ce qui s’est passé avec le Brexit et tant d’autres élections : ce qui semblait peu probable s’est réellement produit », a-t-il déclaré.

Reuter

READ  Apple bloque la mise à jour de Facebook pour informer les utilisateurs de la «taxe Apple»