Les membres de la Conférence républicaine du Sénat de l’État de New York ont ​​présenté ce qu’ils appellent un ensemble de projets de loi pro-sécurité publique, dont beaucoup améliorent les peines pour les crimes commis contre la police, et un projet de loi visant à “ dé-financer les municipalités ” qui “ De -financer la police ».

En tout, le Parti républicain du Sénat a dévoilé une douzaine de projets de loi, et les faits saillants de chacun sont énumérés ci-dessous.

Parmi eux, un projet de loi qui criminalise la divulgation publique d’informations d’identification privées d’un policier ou d’un agent des forces de l’ordre dans le but de menacer ou d’intimider cet agent, simplement en raison de son statut dans les forces de l’ordre.

Un autre projet de loi classerait les crimes contre les policiers comme des crimes haineux, si ce crime est commis simplement parce que vous êtes un agent de police. Il comprend une loi créant le 15 mai comme Journée de la police dans l’État de New York et créant un ensemble de prestations de 500 000 $ pour les agents gravement blessés ou tués dans l’exercice de leurs fonctions.

De plus, il semble que les républicains cherchent à réimplémenter une partie d’une ancienne loi qui a été abandonnée l’été dernier. En juin, une loi connue sous le nom de 50-A a été abrogée, permettant de rendre publics les dossiers disciplinaires et les plaintes d’un officier. Le paquet comprend une mesure qui interdit la divulgation de telles plaintes si elles s’avèrent non fondées.

Les faits saillants de chacun des douze projets de loi sont énumérés ci-dessous, via le Bureau du sénateur Joe Griffo:

· S2561 – Renforce les peines pour voies de fait contre un policier.

S3208 – Renforce les sanctions pour avoir mis un policier en contact avec des substances ou des objets étrangers, tels que des bouteilles, des liquides inflammables, etc.

· S3463 – La divulgation d’informations privées ou d’identification d’un policier ou d’un agent des forces de l’ordre constitue un crime simplement en raison de leur profession et avec l’intention de menacer ou d’intimider ce policier ou ce policier.

· S3465 – Le fait d’accuser à tort un policier ou un agent des forces de l’ordre d’irrégularités dans l’exercice de ses fonctions constitue un crime. Cela est nécessaire en raison de l’abrogation de la section 50-A et protégerait les forces de l’ordre contre les réclamations non fondées ou non fondées.

· S1917 – Transforme un crime commis contre un policier en policier, un crime haineux.

· S2034 – Fournit une prestation de 500 000 $ aux policiers gravement handicapés ou qui meurent des suites de blessures subies dans l’exercice de leurs fonctions.

S2226 – Le fait de traquer un policier ou un agent des forces de l’ordre constitue un crime de classe E et rend le crime de traque d’un policier ou d’un agent des forces de l’ordre éligible à une mise en liberté sous caution.

· S3464 – Rend un crime de classe D pour quiconque s’approche ou se tient à moins de 25 pieds d’un agent de police dans l’exercice de ses fonctions sur ordre d’un agent et ne le fait pas.

S6231 – Améliore la peine pour la résistance à l’arrestation d’un délit de classe A à un crime de classe E. Ajoute la résistance à l’arrestation à la liste des crimes dans lesquels un policier peut arrêter quelqu’un, plutôt que d’avoir à émettre une contravention à comparaître.

· S6285 – Établit le 15 mai comme jour commémoratif de la police dans l’État de New York. Il oblige le gouverneur à se présenter en personne à la cérémonie d’ajustement au mur du mémorial de la police et à lire à haute voix les noms des policiers décédés au cours de l’année précédente des suites de blessures subies dans l’exercice de leurs fonctions.

· S6286 – Interdit la divulgation des dossiers personnels concernant les plaintes non fondées ou non fondées déposées contre les premiers intervenants.

· Proposition de sous-financement des municipalités qui sous-financement de la loi sur la police. Le directeur de la Division du budget retiendrait des fonds publics à une municipalité qui abolit, dissout ou réduit considérablement son service de police. Le montant de l’argent retenu par l’État correspondrait au pourcentage de réduction du budget d’un service de police par la municipalité.

En annonçant le paquet, Griffo a également remercié les membres des forces de l’ordre pour leur «service désintéressé et les sacrifices qu’ils font au nom de tous les New-Yorkais».

REGARDEZ: L’actrice la plus célèbre née la même année que vous

De nombreuses actrices de cette histoire se sont non seulement fait un nom pour leur collection de performances emblématiques, mais aussi pour la nature altruiste et philanthropique avec laquelle beaucoup d’entre elles ont abordé leur célébrité. À une époque où le scénario des normes sociales est en train de changer, bon nombre de ces actrices utilisent leurs voix et leurs plates-formes pour défendre ceux qui autrement ne seraient pas entendus.

REGARDER: Voici les 50 meilleures villes balnéaires d’Amérique

Chaque ville balnéaire a ses avantages et ses inconvénients, ce qui nous a amenés à réfléchir à ce qui fait d’une ville balnéaire la meilleure où vivre. Découvrir, Empileur consulté Données WalletHub, publié le 17 juin 2020, comparant les villes côtières des États-Unis. Les évaluations sont basées sur six catégories: abordabilité, météo, sécurité, économie, éducation et santé, et qualité de vie. Les villes comptaient entre 10 000 et 150 000 habitants, mais elles devaient avoir au moins une plage locale sur la liste TripAdvisor. Lis le méthodologie complète ici. À partir de ces classements, nous avons sélectionné les 50 premiers. Les lecteurs qui vivent en Californie et en Floride ne seront pas surpris d’apprendre que de nombreuses villes présentées ici se trouvent dans l’un de ces deux États.

Lisez la suite pour voir si votre ville balnéaire préférée a fait la coupe.

READ  Marie Garet rompt le silence: hospitalisée et "indignée", veut porter plainte