Les voyageurs de plusieurs autres pays de l’Union européenne et de l’espace Schengen sont soumis à l’exigence de résultats négatifs au test COVID-19 lors de leur visite au Danemark, à partir d’aujourd’hui 7 août à 16h00.

La décision a été annoncée par le ministère danois des Affaires étrangères le 6 août, après avoir mis à jour les restrictions d’entrée liées à la pandémie de coronavirus, sur la base des derniers chiffres de contagion du Statens Serum Institut.

Selon un communiqué émis par le même ministère, la Suisse et la région de la Sardaigne en Italie sont désormais dans la catégorie jaune. Dans le même temps, davantage de régions de Belgique, de France et de Grèce sont devenues jaunes, ce qui signifie que ces trois pays sont désormais complètement jaunes.

La semaine dernière, les régions grecques de Macédoine centrale, de Macédoine occidentale, des îles Ioniennes, de Grèce occidentale, de Grèce centrale et du Péloponnèse ont également été ajoutées à la liste jaune.

Les voyageurs de la catégorie jaune qui n’ont pas été vaccinés contre le COVID-19 et ceux qui n’ont pas été précédemment infectés par le virus sont soumis à l’exigence de double test, ce qui signifie qu’ils doivent être testés négatifs pour le COVID-19. et aussi tester à votre arrivée.

« À leur retour des pays jaunes, les voyageurs qui n’ont pas été complètement vaccinés ou qui ont déjà été infectés doivent être testés après leur entrée. Il est fortement conseillé aux voyageurs de passer une PCR plutôt qu’un test rapide à l’entrée pour renforcer la détection de l’infection par le variant delta au Danemark.», explique le ministère.

READ  Comment obtenir un passeport français pour animal de compagnie de l'UE en tant que propriétaire d'une résidence secondaire britannique

Il note également que les enfants de moins de 16 ans sont exemptés de l’exigence de test, tandis que ceux de 16 et 17 ans ne le sont que s’ils voyagent avec un parent entièrement vacciné ou déjà infecté.

Les voyages en République tchèque, en Estonie et en Turquie sont fortement déconseillés

D’autre part, les autorités danoises ont également conseillé aux citoyens danois d’éviter de se rendre en République tchèque et en Estonie, car les deux pays ont des restrictions d’entrée importantes pour les voyageurs en provenance du Danemark.

Voyager en Turquie est fortement déconseillé, en particulier pour les personnes qui ne sont pas vaccinées et n’ont jamais été infectées par le COVID-19, car le nombre de voyageurs infectés de ce pays vers le Danemark a grimpé en flèche.

Le ministère note que ceux qui voyagent dans les pays de la catégorie orange, dont l’Estonie, la République tchèque et la Turquie, malgré les conseils de ne pas voyager, seront tenus de se tester et de s’isoler à leur retour chez eux.

« L’isolement peut être perturbé par un test PCR négatif réalisé au plus tôt le quatrième jour après l’entrée. Si vous êtes infecté lors de votre voyage en Turquie, il existe une exigence d’isolement auto-payant et plusieurs Danois infectés sont actuellement dans des hôtels de quarantaine en Turquie.», souligne le ministère, soulignant que les exigences ne s’appliquent toutefois qu’à ceux qui n’ont pas été vaccinés et qui n’ont pas été précédemment infectés.

Les autorités conseillent à tous les voyageurs de souscrire une assurance voyage privée qui les couvre en cas d’infection par le COVID-19.

READ  André Villas-Boas (OM) après la défaite face à Saint-Étienne: "C'est un grand échec" - Foot - L1 - OM