Depuis 2005, seuls 27 cas de H1N2 dans le monde ont été signalés. (Représentatif)

Montréal:

Les autorités sanitaires canadiennes ont signalé mercredi le premier cas au pays d’un humain infecté par le virus H1N2, une souche rare de grippe porcine.

Le cas, détecté dans la province occidentale de l’Alberta à la mi-octobre, semble être isolé “et il n’y a pas de risque accru pour les Albertains pour le moment”, ont déclaré des responsables locaux de la santé dans un communiqué.

«C’est le seul cas de grippe signalé en Alberta jusqu’à présent cette saison grippale», indique le communiqué.

Il a ajouté que le patient sans nom présentait de légers symptômes de type grippal, “a été testé puis s’est rapidement rétabli. Il n’y a aucune preuve pour le moment que le virus se soit propagé davantage.”

Les responsables canadiens de la santé examinent l’origine du virus et vérifient qu’il ne s’est pas propagé.

Newsbeep

Depuis 2005, seuls 27 cas dans le monde ont été signalés chez des personnes infectées par le H1N2 – à ne pas confondre avec le virus de la grippe porcine H1N1, plus courant. Il n’y a eu aucun cas au Canada avant celui-ci.

La souche H1N2 n’est pas une maladie d’origine alimentaire et n’est pas transmissible aux humains en mangeant du porc ou d’autres produits porcins, ont déclaré des responsables.

«Il s’agit d’un type rare de grippe chez les humains, généralement contracté par exposition à des porcs infectés et dont on sait qu’il ne se propage pas facilement d’homme à homme», a écrit Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, sur Twitter.

READ  La thérapie au sel et une dose de plaisir aident les Polonais à combattre Covid pendant longtemps