Des journalistes écoutent le discours du président ukrainien Volodymyr Zelensky lors de la troisième table ronde ministérielle sur le soutien à l’Ukraine au siège du Groupe de la Banque mondiale à Washington, DC, mercredi. Pierre angulaire / Shawn Thew

Le ministre suisse des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, a souligné l’engagement de la Suisse à soutenir à long terme l’Ukraine. Le gouvernement a déclaré qu’il avait l’intention de fournir au moins 1,5 milliard de francs suisses supplémentaires (1,7 milliard de dollars) d’ici 2028.

Ce contenu a été publié le 13 avril 2023
minutes

Keystone-SDA/ts

Le soutien sera fourni dans le cadre de la stratégie de coopération internationale pour 2025 à 2028, a indiqué mercredi le ministère des Affaires étrangères.

Outre les 300 millions de francs alloués pour 2023 et 2024, la Suisse soutiendrait l’Ukraine avec au moins 1,8 milliard de francs au cours des six prochaines années, a-t-il déclaré.

+ L’aide suisse au développement atteint un record officiel, les agences d’aide dénoncent “l’illusion”

S’exprimant lors de la réunion de printemps du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds monétaire international (FMI) à Washington, DC, Cassis a également souligné l’importance de la Déclaration de Lugano, résultat de la première conférence sur la reconstruction de l’Ukraine, tenue à la ville suisse de Lugano en juillet 2022.

Selon Cassis, la déclaration contient des principes directeurs importants pour les réformes et la transparence nécessaires à une reconstruction durable.

Avant la conférence, Cassis a rencontré le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal. Il souhaite également profiter de son séjour à Washington pour nouer des contacts avec des représentants de haut rang du GBM et des pays appartenant à la circonscription de la Suisse dans les institutions dites de Bretton Woods (GBM et FMI).

stratégie américaine

La ministre de la Justice Karin Keller-Sutter et le président de la Banque nationale suisse Thomas Jordan participeront également à la conférence du FMI vendredi. Les deux hommes présenteront “les dernières mesures de la Suisse pour préserver la stabilité financière” lors de la réunion du G20 des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales, selon le ministère des Affaires étrangères.

La conférence intervient près d’un mois après l’implosion du Credit Suisse, la deuxième plus grande banque de Suisse, exigeant une fusion ordonnée par le gouvernement avec son rival UBS.

Le ministère des Affaires étrangères a également souligné que depuis février 2022, le gouvernement suit une stratégie pour les Amériques avec laquelle “la Suisse s’efforce de parvenir à une approche cohérente vis-à-vis du continent américain et de renforcer la cohérence de la politique étrangère suisse”.

Dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie, Cassis se rendra vendredi à Chicago pour faire le point sur la réouverture du consulat général sur place. La réouverture faisait suite à une demande du Parlement, qui avait appelé à davantage de soutien aux entreprises suisses de la région métropolitaine de Chicago.

Conforme aux normes JTI

Conforme aux normes JTI

En savoir plus: SWI swissinfo.ch certifié par la Journalism Trust Initiative