Coronavirus

Les gens se dirigent vers la zone contrôlée par le gouvernement en passant un panneau indiquant « Arrêtez les mines ! » dans une zone grise entre le territoire contrôlé par l’Ukraine et le territoire contrôlé par les séparatistes soutenus par la Russie à un poste de contrôle à côté du village de Stanytsia Luhanska, dans la région de Lugansk, dans l’est de l’Ukraine, le 12 septembre 2019.

photo par Oleg Petrasiuk

Une délégation officielle conduite par le président du Conseil national de l’Assemblée fédérale de la Confédération suisse, Andreas Aebi, s’est rendue au poste de contrôle d’entrée et de sortie de Stanytsia Luhanska, situé dans la zone de Joint Forces Operation (JFO).

Selon le service de presse de l’état-major des forces armées ukrainiennes du 26 août, Stanytsia Luhanska est actuellement le seul point de contrôle d’entrée et de sortie de la région de Lougansk, qui continue de fonctionner normalement.

READ  Coronavirus: "Les prochains jours seront décisifs", prévient Macron, Castex prépare une stratégie jusqu'à l'été