Colton Herta a ignoré un match d’ouverture décevant de la saison IndyCar et a remporté le Grand Prix de Saint-Pétersbourg dans un style imposant dimanche.

Le pilote Andretti Autosport est parti de la pole et a mené 97 des 100 tours sur le circuit urbain de 1,8 mile à Saint-Pétersbourg, en Floride, battant le double champion d’IndyCar Josef Newgarden par 2,4933 secondes.

Le Français Simon Pagenaud, champion d’IndyCar 2016 et coéquipier de Newgarden à Penske, a terminé troisième.

Pour Herta et Newgarden, 21 ans, ce fut un changement rapide par rapport aux résultats décevants de l’ouverture de la saison la semaine dernière au Barber Motorsports Park en Alabama, où Herta a terminé 22e et Newgarden 23e.

Herta a tenu Newgarden à distance lors de deux redémarrages tardifs après des avertissements en plein champ, au cours desquels son avance, qui était passée à 10 secondes, a diminué.

Il s’attendait à sa quatrième victoire en IndyCar.

« Quel excellent travail tout le monde », a déclaré Herta dans une interview télévisée après la course.

« Désolé si je peux à peine parler, je suis tellement essoufflé », at-il déclaré après la course dans des conditions chaudes et humides. « Je suis très heureux d’avoir récupéré de Barber et d’avoir obtenu le coup de pouce dont nous avons besoin cette saison, qui est une saison de championnat. »

Herta s’est dit « nerveux » au sujet du défi tardif de Newgarden, le vainqueur des deux dernières courses de Saint-Pétersbourg sur des pneus plus froids et plus souples.

« Je pensais qu’ils allaient être meilleurs, mais ils ont fini par être similaires », a-t-il déclaré. « J’ai pu l’arrêter, et oh mec, je ne peux même pas parler maintenant. »

READ  Bills Mafia soutient un fan de 12 ans en Suisse

Le Britannique Jack Harvey, au volant des courses Meyer Shank, a terminé quatrième et le champion en titre d’IndyCar Scott Dixon, de Nouvelle-Zélande, a terminé cinquième pour Chip Ganassi.

Ce fut une journée difficile pour les coéquipiers d’Andretti Autosport de Herta. Alexander Rossi a terminé plusieurs tours derrière après s’être mêlé à Graham Rahal au 37e tour.

Le septuple champion de la NASCAR Cup Jimmie Johnson, qui a fait le saut vers la course à roues libres cette saison, a connu deux revers, heurtant la barrière des pneus au 16e tour, puis rejoignant plusieurs tours dans les tours.

bb / nr