Le président des États-Unis, Donald Trump, se rendra mardi 1c’est Septembre, à Kenosha, la ville du Wisconsin où l’Afro-américain Jacob Blake a été grièvement blessé par un policier, a annoncé, samedi 29 août, la Maison Blanche.

Trump y rencontrera des responsables de l’application des lois et examinera les dommages causés par les émeutes qui ont suivi les fusillades de Jacob Blake le week-end dernier lors de sa mise en accusation, a déclaré Judd Deere, un porte-parole de la maison Blanche.

Lire aussi Affaire Jacob Blake: ce que nous savons des circonstances qui ont conduit à la fusillade de la police

L’un des policiers qui ont tenté d’arrêter Jacob Blake l’a abattu sept fois alors qu’il tentait de monter dans sa voiture. L’affaire a déclenché une nouvelle vague d’excitation et de manifestations à travers les États-Unis, à la suite de plusieurs autres cas récents de fusillades policières contre des Afro-Américains.

Judd Deere n’a pas indiqué si Trump prévoyait de rencontrer la famille de Jacob Blake, qui est paralysé par la fusillade et hospitalisé.

La colère à Kenosha s’est rapidement propagée et s’est transformée en affrontements nocturnes entre les manifestants et la police. La tension a atteint son apogée lorsqu’un adolescent de 17 ans a tiré dans des circonstances peu claires sur trois manifestants, faisant deux morts mardi soir.

Lire aussi Grand rassemblement antiraciste à Washington au milieu des violences policières en série

Le monde avec l’AFP

READ  Camp Trump intensifie les attaques contre Joe Biden (à nouveau)