Le président des États-Unis, Donald Trump, se rendra mardi 1c’est Septembre, à Kenosha, la ville du Wisconsin où l’Afro-américain Jacob Blake a été grièvement blessé par un policier, a annoncé, samedi 29 août, la Maison Blanche.

Trump y rencontrera des responsables de l’application des lois et examinera les dommages causés par les émeutes qui ont suivi les fusillades de Jacob Blake le week-end dernier lors de sa mise en accusation, a déclaré Judd Deere, un porte-parole de la maison Blanche.

Lire aussi Affaire Jacob Blake: ce que nous savons des circonstances qui ont conduit à la fusillade de la police

L’un des policiers qui ont tenté d’arrêter Jacob Blake l’a abattu sept fois alors qu’il tentait de monter dans sa voiture. L’affaire a déclenché une nouvelle vague d’excitation et de manifestations à travers les États-Unis, à la suite de plusieurs autres cas récents de fusillades policières contre des Afro-Américains.

Judd Deere n’a pas indiqué si Trump prévoyait de rencontrer la famille de Jacob Blake, qui est paralysé par la fusillade et hospitalisé.

La colère à Kenosha s’est rapidement propagée et s’est transformée en affrontements nocturnes entre les manifestants et la police. La tension a atteint son apogée lorsqu’un adolescent de 17 ans a tiré dans des circonstances peu claires sur trois manifestants, faisant deux morts mardi soir.

Lire aussi Grand rassemblement antiraciste à Washington au milieu des violences policières en série

Le monde avec l’AFP

READ  Arrache le cœur et les intestins de sa mère et trouve son petit ami comme si de rien n'était