Le bilan mondial des morts, établi vendredi 28 août par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles, fait désormais état d’au moins 832 336 morts depuis fin décembre 2019. Plus de 24,5 millions ont été enregistrés. cas au total. Aux États-Unis, pays le plus affligé, le nombre de morts a dépassé 180 000 morts.

En termes absolus, et bien que les comparaisons entre États soient compliquées par des différences de politiques de dépistage, l’Inde, les États-Unis et le Brésil sont les trois pays qui ont enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas au cours des sept derniers jours. Cependant, la tendance s’améliore aux États-Unis et au Brésil.

Au cours de la semaine, l’Italie est le pays où la pollution s’accélère le plus (+ 102%, 1 118 nouveaux cas par jour), parmi lesquels ont enregistré plus de 1 000 cas quotidiens en moyenne. Il suit la France (+ 45%, 4 242 nouveaux cas par jour en moyenne), l’Argentine et l’Espagne.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19: pourquoi les cas de réinfection sont-ils possibles

Des effectifs réduits, des cours plus courts et un masque obligatoire: en Europe, les écoles rouvriront leurs portes malgré la reprise de l’épidémie, avec de nouvelles habitudes de santé visant à éviter à tout prix les épidémies de contagion.

  • L’Allemagne resserre les restrictions, Merkel s’attend à ce que la situation empire

La chancelière allemande Angela Merkel, dont la gestion de la pandémie a été saluée jusqu’à présent, a déclaré vendredi qu’elle s’attend à une évolution de la nouvelle pandémie de coronavirus. “Encore plus dur” dans les prochains mois. “Certaines choses seront probablement plus difficiles dans les prochains mois qu’au cours de l’été.”, a prévenu la chancelière lors d’une conférence de presse à Berlin.

READ  Macron demande à Erdogan de s'engager `` sans équivoque '' dans la désescalade

Face à la résurgence du Covid-19 également, l’Allemagne resserrera ses restrictions, augmentant les amendes pour non-port de masque à au moins 50 euros et renforçant les contrôles pour garantir le respect des périodes de quarantaine. Le pays prolongera également l’interdiction des rassemblements en plein air de plus de 50 personnes jusqu’à la fin de l’année, avec une dérogation possible pour les matchs de football.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Coronavirus: de fortes concentrations interdites en Allemagne jusqu’à la fin de l’année

Bien que la propagation du virus dans le pays soit encore moindre qu’au printemps, Berlin souligne le fait que, “Ces dernières semaines, le nombre d’infections a de nouveau augmenté”, et est particulièrement préoccupé par l’importation de nouveaux cas avec des retours de vacances. “Une grande mobilité était possible pendant l’été, mais il faut maintenant être vigilant”La chancelière Angela Merkel a mis en garde.

  • Les écoliers européens retournent en classe

Dans Espagne, les enfants doivent porter le masque en tout temps à l’école dès l’âge de 6 ans, a annoncé jeudi le gouvernement. L’objectif est que les enfants viennent en classe et ne prennent plus de cours à distance, comme ils devaient le faire à la fin de la dernière année scolaire. Au cours des 14 derniers jours, le pays a enregistré 190 nouveaux cas pour 100 000 habitants, de loin le taux le plus élevé de l’Union européenne.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Dans une Espagne traumatisée, l’utilisation du masque a rapidement prévalu

Si ilItalie l’imposer aux enfants lorsqu’une distance de 1 mètre ne peut être respectée, Grèce nécessitera de l’utiliser dès la maternelle. C’est, selon le ministre grec de l’Éducation, Niki Kerameos, une mesure aussi évidente que “Porter une ceinture de sécurité dans une voiture”. La distanciation oblige, certains pays ont également réduit la taille des classes. En Grèce, seuls dix-sept élèves peuvent être présents dans la même salle, lorsque le Serbie et la Bosnie J’ai mis le manomètre sur quinze enfants.

READ  En représailles à la fusillade, Israël attaque les postes du Hezbollah au Liban

Autres mesures mises en œuvre par les autorités éducatives: décaler le début des cours, se laver les mains fréquemment et raccourcir la durée des cours. Certaines régions de Bosnie envisagent des leçons de vingt minutes, plus maintenant.

  • Plus de 180000 décès dus à Covid-19 aux États-Unis

C’est aux États-Unis que le virus a le plus tué. Le pays a enregistré jeudi 180 527 décès sur 5,8 millions de cas, selon le décompte de l’Université Johns-Hopkins. En vingt-quatre heures, Covid-19 a tué 931 personnes supplémentaires.

Cela n’a pas empêché Donald Trump de saluer son action contre Covid-19 et de prédire la prochaine éradication de la maladie, dans un discours combatif. «Nous allons produire un vaccin avant la fin de l’année, et peut-être même avant! “, le président américain a promis jeudi, très critiqué pour sa procrastination sur la pandémie qu’il a longtemps promis de disparaître pour “Miracle”.

Après près de six mois de fermeture, et plusieurs semaines après les grands musées européens, le Museum of Modern Art a été jeudi le premier grand musée new-yorkais à rouvrir, pour le plus grand plaisir de ses quelques visiteurs, la capacité d’accueil est limitée. 100 personnes par heure.

Lire aussi Quels pays, villes ou régions rétablissent le confinement pour arrêter la pandémie?
  • En Colombie, Bogotá laisse cinq mois de détention

Les résidents de Bogotá, principal foyer de la pandémie de Covid-19 en Colombie, ont été autorisés à reprendre leurs activités jeudi après plus de cinq mois de confinement, malgré une circulation toujours forte du virus. Cette détente, basée sur l’utilisation généralisée du masque dans les espaces publics, vise avant tout à réactiver le commerce dans la capitale. Des milliers de personnes ont rouvert leurs magasins ou sont retournées dans la rue pour reprendre leurs activités commerciales informelles. Dans le reste du pays, la flexibilisation aura lieu du 1c’est Septembre.

READ  Mort de Breonna Taylor: la NBA et la WNBA "découragées" après des accusations contre un policier célibataire

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Le monde avec l’AFP