Photos fournies, Westminster/CSI/Maryland

La garde de Westminster Rita Satini, en haut à gauche, la garde du College of Southern Idaho Kennedy Eskelson, en bas à gauche, et le centre du Maryland Arnaud Revaz se sont engagés dans le basket-ball de Weber State ces derniers jours.

Les deux premiers engagements de l’ère Jenteal Jackson sont à bord pour le basket-ball féminin de Weber State, alors que deux gardes natifs de l’Utah ont rendu leurs promesses publiques au cours des deux derniers jours.

Margarita Satini et Kennedy Eskelson se sont engagés auprès de Weber State : la première via une publication Instagram jeudi et la seconde via une cérémonie de signature vendredi dans leur lycée.

Satini est un garde de 5 pieds 8 pouces de Salt Lake City qui s’est entraîné à East High School. Après trois saisons dans le sud de l’Utah en tant que joueuse de réserve, elle a été transférée au Westminster College, où elle a commencé les 26 matchs qu’elle a joués pour les Griffins.

« Toute gloire à Dieu pour ce prochain chapitre, Go Wildcats! » posté sur Instagram avec des photos de sa visite officielle à WSU.

En 28 minutes par match, Satini a récolté en moyenne 7,7 points, 2,3 rebonds et 3,0 passes décisives sur 43,5% de tirs depuis le terrain la saison dernière. Il lui reste une saison d’éligibilité.

Eskelson est un garde de 5 pieds 8 pouces de Smithfield qui s’est préparé à Green Canyon avec deux saisons à jouer après avoir passé deux ans au Snow College et un autre au College of Southern Idaho.

Au Snow College, Eskelson a commencé 45 des 51 matchs, avec une moyenne de 7,8 points, 3,4 rebonds, 2,1 passes décisives et 1,5 interceptions par match.

En une saison au College of Southern Idaho à Twin Falls, il a commencé 28 des 33 matchs, avec une moyenne de 8,7 points, 3,8 rebonds. 1,7 passes décisives et 1,2 interceptions par match sur 43% de tirs au total et 35% à partir de 3 points. Il a eu deux matchs au cours desquels il a fait cinq 3 points. Les Golden Eagles ont terminé 31-3 et ont atteint les demi-finales du tournoi NJCAA.

Il Times-News dans le reportage de Twin Falls Eskelson a participé à une cérémonie de signature vendredi avec trois coéquipiers qui se sont également dirigés vers les équipes de Division I; La WSU n’a pas annoncé Satini ou Eskelson comme signatures officielles vendredi soir.

Eskelson a déclaré au Times-News qu’il avait choisi Weber State plutôt que Jackson.

« L’entraîneur, bien sûr. Elle me recrute depuis trois ans… et je savais que j’étais la bonne personne », a-t-il déclaré.

WSU est apparemment sur le point de renvoyer trois seniors de cinquième année dans les attaquants Daryn Hickok et Jadyn Matthews, et la garde Laura Taylor, après une saison 6-25 qui a mis fin au mandat de cinq ans de l’entraîneur-chef Velaida Harris.

Le centre légèrement utilisé Tamali’i Fonoti est sur le portail de transfert après deux saisons à WSU. Jackson avait précédemment déclaré au Standard-Examiner qu’il espérait ajouter environ cinq joueurs à la liste cette intersaison. Il reste un peu plus de deux semaines dans la fenêtre de transfert d’après-saison où les joueurs peuvent entrer et être immédiatement éligibles la saison prochaine.

REVAZ CHERCHE À S’ÉCHAPPER À WSU

Après huit ans de compétition dans les épreuves de décathlon d’athlétisme en Suisse, notamment en remportant un championnat régional de javelot, Arnaud Revaz a commencé à jouer au basket à l’instigation de ses amis à l’âge de 15 ans.

Environ six mois plus tard, il s’installe en France pour jouer au basket pour le club JL Bourg, où il a concouru pendant quatre ans. Avec 19 ans dans une ligue des moins de 21 ans, le temps approchait où continuer avec le club signifiait signer un contrat professionnel.

«Je me sentais un peu jeune dans le jeu, donc si je restais et devenais pro, je serais juste un gars de banc. Alors pour relever le défi, allez aux États-Unis et découvrez une autre marque de basket-ball – c’était un grand défi, COVID se produisait aussi, j’avais juste besoin de quelque chose et cela a fonctionné », a déclaré Revaz au Standard-Examiner.

Après trois saisons à l’Université du Maryland, où il a disputé 14 matchs, le grand homme de 6 pieds 10 pouces a frappé le portail de transfert et s’est rapidement aligné avec Weber State, où il a annoncé son engagement lundi.

Il lui reste deux saisons à jouer et aura 23 ans le mois prochain.

« C’était surtout une question de temps de jeu. En première année, je n’étais pas trop préoccupé par le temps de jeu, mais … je viens de faire ma première année et je n’ai pas eu de temps de jeu significatif, donc à ce moment-là, je voulais aller dans un programme où je pourrais apporter mon intensité , mon énergie et mon ancienneté parce que je le fais depuis un certain temps et je sens que je peux aider un programme », a déclaré Revaz.

Il dit que son temps en compétition sur piste fait de lui un grand homme agile et mobile, et dit que sa vision et son sens du jeu, et sa finition au bord, font également partie de ses points forts sur le terrain.

« Je vais être nouveau dans l’équipe, alors bien sûr j’ai l’impression d’avoir beaucoup à prouver, que ce soit en ce qui concerne mes coéquipiers ou les entraîneurs, ou comment je vais jouer », a-t-il déclaré.

Revaz dit qu’il passe son temps libre à lire, à écouter de la musique (rock, rap et classique pour n’en nommer que quelques-uns) et à jouer à des jeux vidéo en ligne avec des amis en Europe. Il parle couramment le français, l’allemand et l’anglais.

Il n’a pas encore visité WSU et si son emploi du temps ne fonctionne pas, il arrivera en juin pour commencer l’entraînement d’été et voir comment les montagnes de l’Utah se comparent à son pays d’origine.

« Tout le monde dit ‘ce ne sont pas les Alpes, mais c’est quand même plutôt bien' », a-t-il déclaré. « Mais ici, dans le Maryland, c’est juste plat, c’est terrible. Alors ce sera bien. »

Bulletin

Rejoignez les milliers de personnes qui reçoivent déjà notre newsletter quotidienne.