Publié le:

Paris (AFP)

Xherdan Shaqiri et Jerome Boateng ont fait leurs débuts à Lyon lors de la victoire 3-1 dimanche contre Strasbourg. L’équipe de Peter Bosz s’est imposée pour le deuxième match consécutif après un mauvais début de saison en Ligue 1.

L’énorme volée de Moussa Dembele a donné l’avantage à Lyon à la septième minute au Groupama Stadium, l’ancien ailier de Liverpool Shaqiri traversant pour Jason Denayer de la tête dans une seconde peu de temps après.

Boateng, qui a quitté le Bayern Munich cet été après 10 ans au club, est entré pour les 30 dernières minutes après son arrivée en transfert gratuit.

Le vainqueur de la Coupe du monde 2014 a été reconnu coupable jeudi d’avoir agressé son ex-petite amie alors qu’il était en vacances dans les Caraïbes il y a trois ans et un tribunal de Munich lui a infligé une amende de 1,8 million d’euros (2 millions de dollars).

Lucas Paqueta a ajouté un troisième pour Lyon en balayant sur une passe de Houssem Aouar, Habib Diallo saisissant Strasbourg pour une consolation tardive du point de penalty après une main.

Lyon, qui n’a remporté aucun de ses trois premiers matches, s’est hissé à la septième place, à sept points du leader Paris Saint-Germain.

Nice est resté invaincu après une victoire 2-0 à Nantes grâce aux derniers buts des attaquants danois Kasper Dolberg et Amine Gouiri.

Nice est quatrième, mais il lui manque un match après que son match du 22 août contre Marseille a été abandonné suite à une invasion du terrain par des supporters niçois.

READ  Drame des tirs au but en France alors que Steffon Armitage jette Biarritz dans le Top 14

Le club a perdu un point cette semaine après les horribles incidents, et les responsables de la ligue ont ordonné que le match soit rejoué à huis clos sur un terrain neutre.

“Nous n’étions pas contents. Nous étions sur le terrain et nous nous sentions enracinés”, a déclaré le capitaine niçois Dante.

“Mais dans la vie, vous ne pouvez pas baisser la tête. Surtout après une injustice ou de mauvaises décisions. Nous devons travailler dur et faire de notre mieux cette saison.”

Nice, soutenu par le milliardaire britannique Jim Ratcliffe, ne fera pas appel de la décision. Ils menaient le derby méditerranéen 1-0 lorsque le match a été interrompu à la 75e minute.

“Je n’ai pas eu l’impression que le groupe était affecté”, a déclaré l’entraîneur niçois Christophe Galtier. “Mais évidemment, ils auraient préféré garder les points qu’ils pouvaient gagner sur le terrain.”