Question lecteur : On m’a dit que ma voiture pouvait être qualifiée de voiture de collection en France. Comment faire et quels en seraient les avantages ?

En France, un volume de collecte est une désignation spéciale pour les véhicules plus anciens, dont certains sont souvent appelés “classiques” (ou “vintage” pour les voitures plus anciennes) en anglais.

Pour qu’une voiture soit classée comme telle, elle doit avoir plus de 30 ans, appartenir à un modèle qui n’est plus en production et ne doit pas avoir été modifiée en termes de performances techniques ou avoir subi des modifications de son moteur ou de son châssis.

Avant 2009, les voitures classées comme voitures de collection ne pouvaient pas rouler dans certaines zones, mais désormais elles peuvent rouler partout en France.

Les voitures classiques sont même exemptées des règles existantes et futures de la zone à faibles émissions EPZ.

Si les voitures sont dans ces conditions, il est possible de mettre à jour la carte grise du véhicule (carte grise) pour que la voiture passe dans cet état. Cela apparaîtra sur votre carte grise sous la rubrique Z.

Toutes les voitures qualifiées n’obtiennent pas automatiquement le statut de voiture classique et un certain nombre d’étapes doivent être suivies avant que la voiture ne soit officiellement attribuée.

Avant de demander une mise à jour de l’immatriculation du véhicule, vous avez besoin d’un certificat du constructeur automobile ou du Fédération Française des Véhicules Anciens (FFVE) pour montrer que votre voiture est éligible à l’immatriculation.

Une fois cela fait, vous devrez demander la nouvelle immatriculation du véhicule. Cela se fait à travers un processus en ligne sur le site de l’ANTS ou par payer un professionnel le faire pour vous.

En fonction de variables telles que l’âge (si la voiture a été construite avant ou après 1960) et le poids (plus ou moins 3,5 tonnes), vous devrez fournir des informations légèrement différentes. Vous pouvez trouver la liste complète des exigences pour chaque type de voiture ici.

En théorie, le délai d’obtention du certificat est assez rapide (environ sept jours ouvrables) ; C’est le processus avec la FFVE qui peut être le plus long.

Une fois qu’une voiture a été immatriculée en tant que voiture ancienne, il est difficile de la retransformer. Cela impliquerait de modifier la voiture pour se conformer aux normes d’aujourd’hui, rendant le changement essentiellement irréversible.

Moins de tests mais des restrictions d’utilisation

Cependant, les voitures qui reçoivent le statut classique bénéficient de certains avantages. Ceux-ci incluent des tests MOT moins rigoureux et moins fréquents.

Certains équipements de sécurité, tels que les ceintures de sécurité ou les rétroviseurs, qui sont généralement requis aujourd’hui mais qui n’étaient pas présents au moment de la vente initiale du véhicule, ne sont pas tenus de passer le technique de contrôle (CT), l’équivalent d’un contrôle technique ou d’un contrôle technique en France.

De plus, vous n’avez pas besoin d’afficher un autocollant de test de réussite sur votre pare-brise, comme vous le faites avec les voitures non classiques.

Pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes, le test CT ne doit être effectué qu’une fois tous les cinq ans au lieu de tous les deux, et pour certaines voitures d’avant 1960, aucun test n’est nécessaire, sauf sur une base volontaire.

Vous pouvez également utiliser des plaques d’immatriculation spéciales à fond noir sur les voitures classiques.

Un autre avantage est que pour les voitures étrangères, il est parfois plus facile d’immatriculer la voiture en tant que voiture classique que par le biais d’un lettre grise, puisque vous n’avez pas besoin d’un certificat de conformité. L’assurance est aussi parfois moins chère (des offres spéciales sont disponibles).

Cependant, l’utilisation de ces voitures à des fins professionnelles, telles que le transport de marchandises ou de personnes à titre onéreux, n’est pas autorisée, les laissant exclusivement à un usage personnel.

Articles Similaires

Explication : le règlement des contrôles auto du contrôle technique de France

Rare voiture française de 1924 vendue aux enchères, prix estimé entre 60 et 80 000 €