La châtaigne Valzer di Poggio sera très attendue dans le Q +

La première épreuve qualificative du prochain Prix d’Amérique Races Zeturf Legend Race, le Prix de Bretagne, rebaptisé Prix d’Amérique Races Zeturf Qualif 1, nous fera avancer, ce dimanche 22 novembre, sur les cendres de Paris- Vincennes. Dix-huit des meilleurs trotteurs de France se battront sur le terrain classique. Le crack Face Time Bourbon ne sera pas de la partie et l’édition 2020 de ce Groupe II s’annonce extrêmement ouverte. Valzer di Poggio, ne affichant que 277 640 euros de gains, tentera de franchir plusieurs niveaux pour l’occasion. Mais c’est encore la bagatelle de onze succès d’affilée et elle a toute l’estime d’un certain Jean-Michel Bazire!

Il est parti ! Le Prix de Bretagne, le premier des quatre B qualifiés pour le prochain Prix d’Amérique Races Zeturf Legend Race, baptisé cette année le Prix d’Amérique Races Zeturf Qualif 1, est au menu ce dimanche à Paris-Vincennes. Une fois que ce n’est pas habituel, les possibilités sont nombreuses et il est difficile de prévoir l’étape de la course avant l’heure. Le choix tactique peut être décisif. Le multiple or maussade Jean-Michel Bazire n’a visiblement pas d’égal pour sortir d’une telle situation et nous présente ici le « petit pouce », Valse du Poggio (1- J.-M. Bazire), qui tentera de franchir plusieurs niveaux. En effet, s’il s’en tient à une série impressionnante de onze victoires consécutives, ce descendant de Love You va côtoyer l’élite pour la première fois et a encore tout à prouver à ce niveau. Désormais, il a fait sensation avec chacun de ses succès et son chauffeur-coach sait où il va avec ses élèves: «C’est un cheval incroyable, il est invaincu cette année. Evidemment, il a gravi deux marches en même temps, apparaissant au début de ce premier stage préparatoire au Prix d’Amérique. Pourtant, il est imprégné de classe, je le répète. Sa forme est sûre et son moral est intact. Il sera de quatre pieds nus, équipé d’oeillères et de bouchons d’oreille.  » Ce dimanche est le moment de vérité! Nous avons hâte d’y être …

READ  L'émission principale de Netflix qui revient pour le nouvel épisode de Surprise sera gratuite

Comme maintenant chaque hiver, les Scandinaves Moni viking (6- B. Goop) est revenu dans les loges de Pierre Vercruysse dans les derniers jours. Impressionnant vainqueur du Harper Hanovers Lopp, en mai à Solvalla, dans un temps de feu (1’11 »9 sur 3180 mètres), après un Groupe I à Aby cet été, ce beau châtaignier a désormais gagné sa place parmi les Haut. Cette course est un objectif déclaré. Devrait répondre présent. Du sommet de ses 5 ans, Bois de féerie (2- A. Abrivard) continue de repousser ses limites, comme son récent 2e place dans le Prix Marcel Laurent, derrière le crack Face Time Bourbon, et ici il représente la somptueuse jeune génération de « F » qui peut aussi compter sur le « Allaire » Feliciano (9- D.Thomain), qui aurait même pu être au sommet de nos prévisions s’il n’avait pas été légèrement déçu lors de ses deux dernières apparitions publiques, et en Pauvre du Lorault (4- F. Lecanu), qui ne dit jamais non quand il n’a pas de problèmes de locomotion. Devil par vauvert (5- G. Gelormini) a rapidement retrouvé ses sentiments après avoir connu des problèmes de santé l’année dernière. Avec une formidable augmentation de vitesse finale, il aura également un énorme succès. Parmi les « vieillards », Tony gio (14- E. Raffin), meilleur sur les pentes plates mais associé à l’essentiel Eric Raffin, ainsi qu’à la « mère courage » Billie de Montfort (18- J.-P. Monclin), situé devant notre favori avec ses 2224837 euros de gains, a le droit de briller, comme les autres …

Mon choix: 1-6-2-9-5-4-14-18

Citations des coachs collectées par l’agence TIP.

READ  FuboTV acquiert les droits canadiens de la Premier League anglaise