Les six moins de 66 ans d’Ogilvy étaient l’une des manches de la journée à Kingsbarns et le placent à égalité pour la 11e place aux côtés de Kiwi Ryan Fox (66 ans) dans un tournoi qui couvre également le Old Course à St Andrews et Carnoustie Golf Links.

Ogilvy entamera son deuxième tour du huitième trou à St. Andrews à 17h30.

Dans un tournoi qui repose tellement sur les bonnes conditions sur le bon parcours, Ogilvy dit qu’il pourrait difficilement demander un meilleur tirage.

« Le Old Course est le plus facile des trois à jouer dans les pires conditions météorologiques », a déclaré Ogilvy à John Huggan de Golf Digest.

« Il y a un peu d’espace et sur la plupart des trous, vous pouvez frapper et lancer la balle sur les verts.

« À Carnoustie, il n’y a nulle part où se cacher des éléments. Et Kingsbarns est tellement exposé; un vent fort là-bas va toujours causer des problèmes.

Ce fut en grande partie un début encourageant pour la plupart des 14 Australiens sur le terrain.

Maverick Antcliff a affiché un quatre sous 68 à Kingsbarns, tandis que David Micheluzzi (69, Kingsbarns), Nathan Barbieri (69, Kingsbarns) et Josh Armstrong (69, Carnoustie) étaient les meilleurs des 10 qui se sont qualifiés en raison de leur achèvement. la tournée ISPS HANDA PGA de l’Ordre du mérite australasien.

Daniel Gale a commencé avec deux sous la normale 70 à Kingsbarns, tandis que Blake Windred et Louis Dobbelaar ont ouvert avec deux sous la normale 70, neuf coups derrière le Français Romain Langasque, dont les 61 ont égalé le record du parcours au Old Course.

READ  L'écart de taille des exoplanètes change avec l'âge

Ce fut également un début encourageant pour Ryan Fox, dont les clubs sont bloqués en France et qui souffre depuis quelques semaines d’une blessure au genou.

« J’ai très bien joué aujourd’hui », a déclaré Fox, qui a également parlé de la tristesse qu’il ressent sans son partenaire pro-am régulier, Shane Warne, à ses côtés cette semaine.

« Cela faisait un moment que je ne me sentais pas comme ça sur le terrain de golf et j’ai vu des putts arriver.

« Ça a été le chaos ces dernières semaines. Mon genou, je n’ai pas encore reçu mes clubs de golf de France, donc c’est bien de voir quelque chose se passer sur le terrain de golf. »

Ce fut aussi une surprise pour Brad Kennedy lors du Vantelin Tokai Classic du Japan Golf Tour au Miyoshi Country Club.

Le joueur de 48 ans ultra-régulier a tiré un quatre sous 67 pour prendre une part de la troisième place, à seulement deux coups du leader Genki Okada (65).

Ce n’est que la troisième apparition de Kennedy au tournoi au cours de sa longue carrière au Japon, admettant que c’est un terrain de golf avec lequel il a eu du mal à se sentir à l’aise dans le passé.

« Le Miyoshi Country Club n’est pas un parcours qui me convient et c’est souvent un événement que j’ai raté pendant cette partie chargée de la saison », a expliqué Kennedy, qui a terminé à égalité au 24e rang en 2014 et à égalité au 32e rang en 2019 dans ses deux premiers. les apparences.

« Aujourd’hui, je me suis permis la liberté de laisser tomber les attentes et de jouer les coups avec une intention absolue. Demain sera un autre test pour lequel je serai préparé ».

Kennedy a maintenant affiché neuf tours consécutifs inférieurs à la normale depuis l’Open de Shinhan Donghae, dont sept ont moins de 70 ans.

« Ce fut une journée solide et même lorsque je suis sorti de ma position, j’ai pu monter et descendre et maintenir l’élan », a déclaré Kennedy, qui a terminé cinq fois parmi les 10 premiers cette saison.

« J’ai bien frappé mes cocheurs aujourd’hui et j’ai eu beaucoup d’occasions. J’ai aussi réussi deux birdies au fer 8, ce qui est un bonus. J’essaie juste de m’améliorer et d’apprendre plus à chaque fois que je sors.

« Continuez à jouer au golf de manière intelligente et agressive, mais en même temps jouez à l’intérieur de moi-même et ne poussez pas, ce que j’ai tendance à faire. »

Plus bas dans le classement, les Australiens Anthony Quayle et Adam Bland sont à deux sous dans une égalité pour la 22e place.

Les Australiens de l’Ouest Daniel Fox et Scott Strange sont les meilleurs Australiens qui entrent dans la deuxième journée des Masters Mercuries Taiwan de l’Asian Tour.

Fox et Strange ont commencé leur tournoi avec des rondes de moins de 68 ans à égalité pour la septième place, à seulement deux tirs de l’espoir à domicile et champion en titre Wang Wei-hsiang (66).

Trois birdies en l’espace de cinq trous placent Karis Davidson bien placée à la fin de son premier tour à The Ascendant LPGA sur le LPGA Tour au Texas.

Des bogeys consécutifs aux 12e et 13e après le départ du 10e tee avaient le Gold Coaster du mauvais côté du par, mais elle en a récupéré un sur le 17e par-5, puis est passé à deux sous avec des birdies sur les deux .. et les trois. .