LAUSANNE, SUISSE — Nestlé SA créera l’Institut Nestlé des sciences agricoles à Lausanne pour se concentrer sur les domaines de la phytologie, de l’élevage laitier et de la science des systèmes agricoles. L’institut travaillera avec des institutions universitaires, des organismes de recherche, des startups, des partenaires industriels et des agriculteurs pour évaluer et développer des systèmes basés sur la science et les adapter pour une mise en œuvre et une mise à l’échelle dans toute la chaîne d’approvisionnement de Nestlé.

« Notre transition vers un système alimentaire régénérateur est rendue possible par la science agricole et les nouvelles technologies agricoles », a déclaré Stefan Palzer, PhD, directeur de la technologie, Nestlé, Vevey, Suisse. « Le nouvel institut accélérera la traduction de la science en solutions concrètes pouvant être mises en œuvre au niveau de l’exploitation, pour aider les agriculteurs à l’échelle mondiale à améliorer leur empreinte environnementale, à réduire les pertes d’aliments et de nutriments et à mieux s’adapter au changement climatique en garantissant la qualité de la matières premières qu’ils produisent ».

Nestlé investit chaque année 1,7 milliard de francs suisses (184 millions de dollars) dans la recherche et le développement, ce qui a contribué à l’approvisionnement durable de l’entreprise en plants de cacao et de café et à l’identification des légumineuses et des haricots les plus appropriés pour fournir des alternatives à la viande à base de plantes et à faible en carbone. , fruits de mer et produits laitiers. L’institut accélérera également le travail avec des partenaires externes pour réduire les émissions dans la production laitière, développer des pratiques agricoles régénératives et explorer de nouvelles approches de recyclage des sous-flux agricoles afin de réduire la perte de nutriments et le gaspillage alimentaire.

READ  Daniel Sunderland, diplômé de Westwood, se joint à l'équipe olympique canadienne de bobsleigh pour Pékin 2022