PARIS. Le numéro 2 mondial Daniil Medvedev et le finaliste 2021 Stefanos Tsitsipas envisagent les huitièmes de finale de l’Open de France samedi, tandis que la tête de série féminine tranquille Iga Swiatek cherche une 31e victoire consécutive. .

Medvedev et Tsitsipas sont les têtes de série pour se rencontrer en demi-finale.

Jusqu’à présent, Medvedev semble être le plus susceptible d’atteindre ce stade, ne perdant que 16 matchs en deux victoires consécutives.

Cependant, Tsitsipas, quatrième, a dû revenir après deux sets pour battre l’Italien Lorenzo Musetti au premier tour.

Il a ensuite eu besoin de quatre heures pour vaincre Zdenek Kolar, 134e classé, sauvant des points de set lors du bris d’égalité du quatrième set.

Medvedev, quart de finaliste à Roland Garros l’an dernier après quatre sorties consécutives au premier tour, affronte la 28e tête de série Miomir Kecmanovic.

Le Serbe de 22 ans a connu une solide saison sur terre battue avec une série de demi-finales à Munich et de quarts de finale à Belgrade, où il a mené Novak Djokovic à trois sets. Il a également fait les quarts de finale à Rio et Santiago.

Kecmanovic a commencé l’année au 69e rang mondial et son jeu sur tous les terrains l’a également vu profiter des quarts de finale à Indian Wells et au Miami Masters.

Jouant à Paris avec un sommet en carrière de 31, Kecmanovic est dans les 32 derniers à Roland Garros pour la première fois.

« Medvedev joue bien, mais bien sûr ce n’est pas sa surface préférée, il ne se sent pas très à l’aise ici », a déclaré Kecmanovic.

READ  La Banque des règlements internationaux veut de nouvelles hausses de taux

« Donc, si je veux le jouer, je pense qu’il vaut mieux le jouer sur terre battue qu’ailleurs. »

Tsitsipas affronte le Suédois Mikael Ymer, non classé, le n ° 95 mondial qui est entré dans le tournoi sur une séquence de sept défaites consécutives, remontant à une défaite en demi-finale contre Alexander Zverev à Montpellier en février.

Cependant, Ymer a retrouvé sa forme à Paris, atteignant le troisième tour pour la deuxième saison consécutive.

Le troisième tour propose également deux batailles du passé et de l’avenir du tennis.

Holger Rune, seulement 19 ans, affronte Hugo Gaston, 21 ans. À l’opposé, Gilles Simon, 37 ans, de France, qui joue en tournée pour sa dernière année, affronte l’ancien champion de l’US Open Marin Cilic, 33 ans.

Désormais classé 158e, Simon, ancien joueur classé sixième, a atteint le quatrième tour à trois reprises après avoir fait ses débuts en 2005.

Il jouit d’une avance de 6-1 en carrière sur Cilic, qui est classé 23e, leur première rencontre ayant eu lieu à Wimbledon en 2007.

À la recherche d’un deuxième titre à Roland-Garros après son triomphe en 2020, la numéro un mondiale féminine Swiatek a enchaîné une séquence de 30 victoires consécutives et n’a perdu que quatre matchs en deux tours jusqu’à présent.

La Polonaise de 20 ans affronte Danka Kovinic, classée n ° 95, qui a atteint le troisième tour de l’Open d’Australie en janvier et a battu la championne de l’US Open Emma Raducanu en cours de route.

La wild card française Leolia Jeanjean, la 227e wild card qui a éliminé l’ancienne numéro un mondiale Karolina Pliskova au deuxième tour, affronte la Roumaine expérimentée Irina-Camelia Begu.

READ  Euromoney Bluebell met la pression sur les nouveaux venus chez UniCredit

La troisième tête de série Paula Badosa, qui a atteint les quarts de finale en 2021, affronte la 29e tête de série russe Veronika Kudermetova.

Badosa a remporté les deux rencontres de la paire cette année, y compris sur la terre battue de Madrid pour la perte de seulement trois matchs.