Nicolas Bedos est très en colère et le fait savoir sur Instagram. L’acteur s’en prend fortement aux mesures sanitaires mises en place et principalement contre l’utilisation de masques.

Sur le réseau social il écrit: “Bon, allez, soyons francs: arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les enfermements. Sauf devant vos parents très fragiles (quand ils veulent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri par avoir été privé de notre amour) “.

Et d’ajouter: «Vivez consciencieusement, tombez malade, allez au restaurant, criez à la police, contredisez vos patrons et les lâches directives du gouvernement. Maintenant, il faut vivre, quitte à mourir (nos aînés ont plus besoin de notre tendresse que de nos précautions). “

Avant de continuer: “On arrête de s’arrêter. On vit. On aime. On a de la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise. Ce n’est pas la couleur de notre cœur.”

Dans sa publication, Nicolas Bedos ajoute: «Dans ce monde de pisse froide, de tweets mélodramatiques et de donneurs de cours, ce texte sera couvert d’insultes mais je m’en fiche: mes aînés vous le diront: vivons au maximum, embrassons-nous, nous avons une crevaison, on a de la fièvre, on tousse, on guérit, la vie est une parenthèse trop courte pour la savourer à l’envers. “

READ  Christopher Nolan, génie ou plus grand faux prophète du cinéma? Il y a débat à "Télérama" ...