Les autorités suisses ont annoncé que le pays avait conclu un partenariat migratoire avec la Moldavie.

Le Département fédéral suisse de justice et police (DFJP) a révélé que la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter et le ministre géorgien de la Justice Rati Bregadze ont signé un mémorandum visant à établir un partenariat migratoire entre les deux pays.

La Géorgie est le septième pays avec lequel la Suisse a conclu un partenariat migratoire, et en signant ce mémorandum, les deux pays ont réaffirmé leur intention d’institutionnaliser la coopération dans le domaine de la migration, rapporte SchengenVisaInfo.com.

« Le protocole d’accord confirme l’intérêt de la Suisse et de la Géorgie à approfondir leur coopération dans le domaine de la migration et à trouver des solutions constructives aux défis posés par la migration », Keller-Sutter a déclaré, louant les excellentes relations entre les pays dans ce domaine.

Des experts des deux pays vont maintenant se rencontrer en Suisse pour discuter de questions spécifiques liées aux alliances migratoires.

Le DFJP explique que le protocole d’accord se concentre sur les solutions durables. Il a également noté qu’un processus de dialogue régulier et de réflexion commune aiderait à élargir la coopération dans d’autres domaines également, tels que la prévention de la migration irrégulière, la réadmission et la promotion de la migration régulière, entre autres.

Selon le DFJP, le dialogue entre les deux pays crée un cadre général pour tous les aspects de la migration. Cependant, il a été noté qu’il ne crée pas de nouvelles revendications ou obligations légales.

«Le dialogue constitue le cadre général pour tous les aspects de la coopération migratoire entre la Suisse et la Géorgie. Cependant, cela ne crée pas de nouvelles revendications et obligations légales. dit le communiqué du DFJP.

READ  Bob Jungels manquera le Tour de France pour subir une intervention chirurgicale, « soulagé » d'avoir rencontré un problème affectant les performances

Ces dernières années, la Suisse et la Géorgie ont intensifié leurs échanges et leur coopération afin d’assurer une gestion efficace des migrations, en particulier dans les processus de retour.

Il existe un accord de réadmission entre la Suisse et la Géorgie depuis 2005. En outre, il existe un accord sur la facilitation des visas entre les deux pays depuis 2014. Avance rapide jusqu’en 2019, la coopération bilatérale entre la Suisse et la Géorgie s’est encore renforcée avec la signature d’un accord déclaration commune sur la coopération en matière de migration.

Les autorités suisses révèlent en outre que le pays est actif en Géorgie depuis des années à travers son programme de coopération et montre son soutien au développement des régions de montagne et à d’autres réformes.

La consolidation de la paix, en particulier l’amélioration des conditions de vie des personnes touchées par les conflits régionaux en Abkhazie et en Ossétie du Sud, est également au centre des activités suisses. Depuis 2019, la Suisse contribue à protéger le mandat de pouvoir en Géorgie et représente les intérêts diplomatiques de la Géorgie à Moscou.