Otmar Szafnauer dit que le problème d’Aston Martin avec les changements de règles de la F1 concernant les planchers des voitures pour cette année a été «corrigé».

Aston Martin n’envisagent plus une action en justice, ayant il aurait demandé l’aide de Mercedes à propos de votre plainte.

Les ajustements de la réglementation pour 2021 ont considérablement gêné Aston Martin et ils ont régressé en termes de performances avec seulement cinq points accumulés dans les quatre premières courses.

Le problème a été d’avoir à couper une petite partie du plancher de leurs voitures pour réduire l’appui, ce qui a affecté Aston Martin et Mercedes avec leurs chariots de moindre râteau plus que les autres.

Aston Martin a remis en question le processus qui a conduit aux changements de règles et a voulu établir pourquoi la Formule 1 et la FIA se sont combinées pour imposer un deuxième lot de changements aérodynamiques pour des raisons de sécurité, alors que les équipes avaient déjà accepté des ajustements qui auraient réduit les performances. rationalisé de toute façon.

De plus, le fournisseur de pneus Pirelli a finalement développé un pneu légèrement plus robuste pour 2021 qui pourrait résister à des charges plus élevées.

L’implication était que les changements supplémentaires n’étaient pas réellement pour les raisons de sécurité décrites, mais étaient conçus pour sauvegarder Mercedes, avec des «  dommages collatéraux  » à Aston Martin.

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 une réduction de 10% sur leurs abonnements Access et Pro! Cliquez ici et utilisez le code PLANETF10 à la caisse *

* L’offre expire à minuit le dimanche 6 juin

READ  Xbox Cloud Gaming prend désormais en charge Steam Deck via Microsoft Edge

Aston Martin a eu des discussions avec la FIA à ce sujet, affirmant qu’ils s’attendaient à ce que des mesures soient prises au cours de la saison pour corriger l’impact des changements de règles, et une suggestion, qui n’a pas été exclue par l’équipe, qu’une action en justice pourrait suivre. .si cela ne s’est pas produit.

Mais Szafnauer, le directeur de l’équipe Aston Martin, a maintenant révélé que l’affaire n’était plus à l’étude.

«Non, je pense que c’est déjà au lit», dit-il, cité par La race. «Nous avons eu une bonne conversation et une bonne discussion et nous avons essayé de comprendre le processus et son évolution.

« Il n’y aura rien dans le futur. »

Szafnauer a également insisté sur le fait qu’Aston Martin ne sera pas affectée par les nouveaux tests «d’aile flexible» qui seront mis en œuvre avant le Grand Prix de France.

« Tout se plie, mais nos piliers et l’aileron arrière ne plient pas autant que les autres », a-t-il déclaré.

«Et la règle n’est pas que si vous réussissez le test, vous êtes légal, ce n’est pas la règle.

«Nous sommes du bon côté de la légalité, nous avons réussi le test facilement.

« Oui, nous fléchissons un peu parce que tout fléchit, mais nos montants arrière et nos ailes arrière sont super rigides. »

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et comme notre la page Facebook