Pierre Gasly et l’écurie Alpine ont vécu une course mouvementée lors du Grand Prix des Pays-Bas. Alors que le pilote français était en lice pour une place sur le podium, il a failli tout perdre à cause d’une pénalité de cinq secondes infligée pour un excès de vitesse minime dans les stands.

Malgré cette mésaventure, Gasly et son équipe ont réussi à quitter Zandvoort avec le sourire et un trophée. La course a été marquée par de nombreux changements au sein de l’écurie. En effet, le patron du constructeur et de l’écurie a récemment quitté ses fonctions, tout comme deux ingénieurs clés.

Avant la course, la performance d’Alpine avait été décevante, avec aucune des deux monoplaces réussissant à se qualifier pour la Q3. Cependant, Gasly a prouvé que tout peut arriver en Formule 1. Il a pris une décision audacieuse en rentrant directement aux stands dès le premier tour pour changer de pneus. Cette stratégie s’est avérée payante, lui permettant de remonter dans le classement et de lutter pour le podium.

Au cours de la course, Gasly a dû se battre contre d’autres pilotes, notamment Carlos Sainz, avec qui il a eu plusieurs différends cette saison. Malgré ces confrontations, le pilote français s’est dit satisfait des performances de sa monoplace et a salué l’exécution des procédures de son écurie.

Cette course mouvementée marque un tournant pour l’équipe Alpine, qui espère continuer sur sa lancée lors des prochaines courses. La prochaine étape de la saison de Formule 1 se déroulera en Russie, où Gasly et son équipe chercheront à maintenir leur dynamique positive et à obtenir de bons résultats.

READ  Cristophe Galtier subit une sortie mouvementée lors de son procès - Cosmo Sonic