Seko Fofana exprime sa joie après l’exploit réalisé par l’équipe ivoirienne. Après un match difficile contre la Guinée équatoriale, où tout le monde pensait que c’était fini, Fofana souligne que l’équipe avait l’espoir et la foi. Il affirme que Dieu utilise parfois de telles épreuves pour renforcer les joueurs.

Fofana se réjouit de la victoire contre le champion d’Afrique et espère que les gens pourront en profiter. Malgré la pression énorme de jouer une Coupe d’Afrique des Nations chez eux, Fofana reconnaît que son équipe a été soutenue jusqu’à la fin, notamment par l’entraîneur Gasset et son staff.

L’équipe a vécu beaucoup d’émotions et Fofana espère avoir la force de continuer. Avant leur qualification, ils ont traversé des moments difficiles où ils ont perdu beaucoup d’énergie. Ils ont dû discuter, réfléchir, pleurer, prier et faire face à des insultes. Mais dès qu’ils ont obtenu la qualification, l’équipe a retrouvé sa confiance et son sourire.

Fofana affirme que malgré les épreuves, l’équipe a continué à jouer et mérite amplement leur victoire. Il conclut en exprimant sa fierté et sa joie, encourageant l’équipe à continuer sur cette voie.

« Je suis extrêmement heureux de cette victoire. Tout le monde pensait que c’était fini après notre match difficile contre la Guinée équatoriale, mais nous avons gardé espoir et foi en nous-mêmes. Nous savons que Dieu utilise parfois ces épreuves pour nous renforcer en tant qu’équipe. C’est une grande fierté d’avoir réussi à battre le champion d’Afrique et j’espère que cela apportera de la joie aux gens.

La pression était énorme de jouer une Coupe d’Afrique des Nations chez nous, mais nous nous sommes sentis soutenus jusqu’à la fin. Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenus, ainsi que notre entraîneur Gasset et son staff. Nous avons tous traversé des moments très émotionnels et j’espère que nous aurons la force de continuer sur cette lancée.

READ  En direct, guerre en Ukraine : Emmanuel Macron appelle à un « sursaut » nécessaire des alliés de Kiev, lors de la conférence de soutien à lUkraine

Avant notre qualification, nous avons traversé des moments difficiles. Nous avons perdu beaucoup d’énergie, nous avons dû discuter, réfléchir, pleurer, prier et faire face à des insultes. Mais dès que nous avons obtenu notre qualification, nous avons retrouvé notre confiance et notre sourire.

Malgré toutes les épreuves, nous n’avons jamais cessé de jouer et je pense que nous méritons amplement cette victoire. Je suis très fier et heureux de cette réussite et j’encourage toute l’équipe à continuer sur cette voie. »